leral.net | S'informer en temps réel

Assemblée nationale: Le budget du ministère du Travail arrêté à plus de 4 milliards FCfa


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Décembre 2020 à 14:06 | | 0 commentaire(s)|

"Pour l’exercice 2021, le projet de budget du Ministère du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions est arrêté à la somme de 4. 753. 431. 207 FCFA en autorisations d’engagement (AE) et en crédits de paiement (CP).

Abordant la modernisation du travail, le Ministre Samba Sy partage l’idée de la modernisation des modes d’intervention avec l’ère du temps, en recourant, notamment, à l’utilisation des outils modernes et au télétravail, aspects sur lesquels la législation du travail est restée relativement muette depuis toujours. Une réflexion plus poussée, sur les textes, dans le dialogue et le partenariat, permettra d’avoir plus d’attractivité pour donner du travail au plus grand nombre, soutiendra-t-il.

Réagissant à une interpellation sur ce qui a été fait dans ce domaine, depuis 2019, M.Sy soulignera que son département a contribué à faire signer une Convention collective nationale interprofessionnelle, des conventions collectives dans certains secteurs comme l’enseignement privé, la presse, le pétrole et le gaz, ainsi qu’un accord pour le relèvement des barèmes de salaires dans le secteur privé.

Sous le registre des priorités en matière de protection sociale, Monsieur le Ministre dira que ses services sont en train de travailler sur un nouveau Code de Sécurité sociale, qui ambitionne d’étendre cette notion à l’économie informelle et que son département entend, également, signer plus de conventions de sécurité sociale avec les pays de grand accueil de nos compatriotes. En outre, il dira que le pacte signé en 2014, a permis d’avoir l’instrument qu’est le Haut Conseil du Dialogue social et d’avancer sur le plan de la retraite dans le secteur privé, en passant de 55 à 60 ans.

Concernant la question relative à une revendication des travailleurs du secteur de la santé, dont l’âge de la retraite est relevé à 65 ans, il dira que cette mesure n’est pas seulement arrimée à la longueur des études. Ce n’est donc pas simplement parce que les médecins font de longues études supérieures que le Gouvernement a accepté de prolonger l’âge de leur retraite, mais c’est plutôt le besoin particulier que l’on a dans ce secteur qui justifie cette décision. D’ailleurs, soulignera-t-il, le contexte de la pandémie de la Covid-19 est, aujourd’hui, assez justificateur par rapport aux expériences nécessaires dans le domaine de la santé et cela vaut aussi pour les pharmaciens, les chirurgiens-dentistes et les docteurs vétérinaires évoluant dans les secteurs public et privé.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos