leral.net | S'informer en temps réel

Assemblée nationale : Les députés de la diaspora vont coûter près de 6 milliards milliards FCFA par an

Après un Hcct de 150 membres qui va engloutir au moins 6,5 milliards par an, Macky Sall vient de se doter d’une Assemblée nationale de 165 députés. Soit une hausse de 15 députés qui vont coûter au contribuable sénégalais près de 6 milliards de nos francs par an. Ces nouveaux types d’élus du peuple, loin d’apporter de la qualité à la représentation nationale, risquent d’être des touristes politiques de luxe dont les billets d’avion, les frais de séjour et les perdiems seront payés par l’Assemblée nationale à chaque session.


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Janvier 2017 à 12:56 | | 0 commentaire(s)|

Après un Conseil économique social et environnemental de 100 membres et un Haut conseil des collectivités territoriales de 150 membres, voilà que Macky Sall nous amène une Assemblée nationale de 165 membres dont les quinze seront élus au nom de la diaspora.

Une mesure qui va faire couler beaucoup d’encre et de salive en raison des dépenses supplémentaires que ces 15 députés de la diaspora vont nécessiter. En effet, ces élus vont coûter au contribuable sénégalais près de 6 milliards de nos francs. L’opposition a bien de raison de s’opposer à cette inflation de la représentation nationale qui à coup sûr n’apportera rien à la qualité de la prochaine législature.

Mamadou Diop Decroix, Elène Tine, Oumar Sarr, Mamadou Lamine Diallo et Cie avaient proposé que ces députés soient issus des 150 qui existent déjà. Mais, le pouvoir a préféré en faire à sa tête et selon ses calculs politiciens. Il lui était pourtant loisible de demander à tous les partis qui le veulent, comme cela à toujours été le cas, d’investir des Sénégalais de l’extérieur dans leurs propres listes des «députables».

Il est trop facile de mettre en avant l’apport financier des Sénégalais de la diaspora dans l’économie du pays pour justifier cette mesure. La question qu’il faut se poser est plutôt la suivante : Que vont apporter ces 15 députés de la diaspora à l’Assemblée nationale ? Pas grand-chose. Au- delà de leur salaire, ces députés de la diaspora seront presque des touristes politiques de luxe venus des quatre coins du monde qui viendront assister aux différentes sessions de l’Assemblée nationale au frais du contribuable.

Leurs billets d’avion, leurs frais de séjour et leurs perdiems (pourquoi pas ?) seront payés par l’Assemblée nationale. C’est donc les maigres ressources du pays qui seront encore dilapidées pour des raisons purement politiciennes. Au même moment les secteurs de l’Education, de la Santé, de l’Agriculture battent de l’aile pour des raisons financières.

Sans parler du chômage devenu endémique. En somme, le Hcct et les 15 députés de la diaspora coûteront plus 60 milliards au Sénégal pour la durée de leurs mandats respectifs.

La vérité est qu’en dehors de toute politique politicienne, la diaspora n’a pas besoin de députés, mais de bons diplomates capables de prendre en charge les préoccupations des Sénégalais vivant hors du Sénégal. Un député de la diaspora pourra-t-il faire voter une loi à l’Assemblée nationale du Sénégal qui pourrait changer quelque chose dans son vécu quotidien dans son pays d’accueil ? Bien sûr que non.

Source Walf Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos