leral.net | S'informer en temps réel

Attaque contre Moussa Baldé: Le producteur Mamadou Alpha Diallo, recadré

Le pôle de communication politique et stratégie du Ministère de l'Agriculture et de l'Equipement rural, a tenu une conférence de presse, ce mercredi, pour répondre et apporter un démenti, suite à la sortie de Mamadou Alpha Diallo, chef d’entreprise qui évolue dans l’huilerie. Ce dernier a contesté les statistiques avancées par le ministre Moussa Baldé, qui parle d'une production recors avec de 1.800.000 tonnes de production d’arachide cette saison. Selon M. Diallo, les chiffres parlent de 1.400.000 tonnes. Faux! rétorque le ministère de l'Agriculture.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Avril 2021 à 22:33 | | 0 commentaire(s)|

«Nous avons convoqué cette conférence de presse suite à des attaques que nous avons notées ces derniers temps à l’encontre du Professeur Moussa Baldé, Président du Conseil départemental de Kolda. Et le plus souvent, c’est la même personne qui revient à la charge. En l’occurrence, un soit disant chef d’entreprise qui évolue dans l’huilerie, un certain Mamadou Alpha Diallo.

Nous avons, après investigation, compris que ce monsieur avait fait une émigration ratée. Il est revenu au Sénégal aigri, complètement déboussolé, désarçonné, désincarné, et qui en veut à tout le monde. Le prix plancher, c’est 250 FCfa le kilogramme. Et lui, il n’a pas les moyens d’acheter les grains, il crie que c’est le ministre. Il remet en cause même ses diplômes. Un professeur titulaire des Universités, et surtout en mathématiques
», tonne le Professeur Abdoul Baldé, Coordinateur du pôle de communication politique du ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural.

Poursuivant sa réaction, il ajoute : « Les statistiques, ce n’est pas le ministre Moussa Baldé qui a nommé ceux qui sont là. Ce sont des fonctionnaires au service de la République. Il y a une direction, la Direction de l’analyse de la Prévision et des Statistiques Agricoles (DAPSA) qui s’occupe de ça. Ces chiffres-là, sont bons. Porter plainte, c’est lui donner encore plus d’importance. Aujourd’hui, pour nous, sa place est à Fann. Car tout ce qu’il dit est décousu, désarticulé. C’est une haine viscérale qu’il a contre le ministre. Parce qu’il a voulu faire dans le chantage, il lui a fermé les portes ».

Selon le Coordinateur du pôle de communication politique du Ministre, la raison de cette sortie, c’est pour rétablir la vérité des faits. « Nous avons décidé d’apporter la réponse la plus sanglante à tous les détracteurs du ministre qui sont là, à la solde des personnes tapies dans l’ombre. La raison de notre sortie, c’est pour rétablir la vérité des faits. Il y a une taxe de 30 FCfa par kg exporté. Aujourd’hui, les douanes sénégalaises ont pu collecter 8 milliards de FCfa.

Les statistiques aujourd’hui, c’est 1.800.000 tonnes. Il dit que l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) qui lui a donné les chiffres, il parle de 1.400.000 tonnes. Les statistiques sont évolutives, c’est dynamique. Comme c’est un ignorant, il ne peut pas comprendre
», dit-il.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page