Audition de Abdoulaye Baldé à la CREI, la voie d'accès au Macky?

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé qui a refusé de sa rallier à Mankoo, a fait savoir que sa participation aux élections législatives se fera dans le cadre d'une autre coalition qu'il présente comme une troisième voie. En attendant, il se pose la question de savoir si son éventuel blanchiment par la CREI, ne lui ouvrirait pas le chemin vers le Macky.


Rédigé par leral.net le Jeudi 18 Mai 2017 à 13:32 | | 0 commentaire(s)|

Audition de Abdoulaye Baldé à la CREI, la voie d'accès au Macky?
Abdoulaye Baldé qui avait saisi lors des élections locales passées la main tendue d'opposants tels qu'Idrissa Seck et Khalifa Sall, refuse pour les prochaines Législatives de se battre à leurs côtés dans la coalition Mankoo Wattu Senegaal.

Mieux, le maire de Ziguinchor a fait savoir que sa participation à ces joutes, se fera dans le cadre d'une autre coalition qu'il désigne comme une troisième voie.
Le maire de Ziguinchor a fait cette révélation dans un contexte où il est convoqué dans le cadre de la traque aux biens mal acquis pour laquelle il a été entendu mardi par les membres de la commission d'instruction de la CREI.

Abdoulaye Baldé qui se dit optimiste quant à l'issue de la procédure ouverte contre lui pour enrichissement illicite, est déjà blanchi par son avocat qui s'attend à un non-lieu pour son client.

Seulement, avec cette perspective, se pose la question de savoir si Baldé va rester un éternel opposant à Macky Sall ou s'il fera de grandes enjambées vers Benno. Depuis son accession au pouvoir, le Président Macky Sall n'a jamais cessé de faire les yeux doux au maire de Ziguinchor pour qu'il intègre son camp alors qu'il avait noué des alliances avec l'opposition pour rester maire de Ziguinchor.

Malgré les actes de démantèlement du parti d'Abdoulaye Baldé qui a été affaibli par le départ vers le Macky, de certains responsables, le maire de Ziguinchor a campé sur sa position de refus de la main tendu du Président Sall.

Mais comme ce dernier qui a déploré l'incapacité des responsables APR à Ziguinchor de la détrôner malgré les moyens conséquents qu'il a mis à leur disposition, semble tenir à lui, il continue de manoeuvrer pour le récupérer.

En tout cas, si le maire de Ziguinchor qui est conscient de l'importance qu'il a aux yeux de Macky Sall, le rejoint au moment où son dossier est encore pendant devant la justice, sa transhumance sera considérée comme la rançon de l'arrêt de la procédure judiciaire le concernant.

En revanche, s'il est blanchi, Abdoulaye Baldé pourra tranquillement retourner sa veste et rejoindre les prairies beige-marron. Le Président Macky Sall et le maire Abdoulaye Baldé se connaissent parfaitement. En plus de s'être côtoyés dans la galaxie de Wade, ils ont partagé la structure des cadres libéraux. S'y ajoute le fait que la première femme d'Abdoulaye Baldé est la fille de l'homonyme du Président Macky Sall.

source: la tribune