leral.net | S'informer en temps réel

Bara Guèye, la face cachée d'un magistrat inflexible sur ses principes

Encore une évolution dans le système judiciaire du Sénégal! Ainsi qualifiait cette pirouette dite des Chambres Criminelles.
Pour la gouverne de ceux qui n'ont pas suivi le train de l'actualité, après la réforme de la Cour d’assises de 2008 supprimant les jurés et rendant facultative l’enquête de personnalité, il faut maintenant conjuguer avec la loi 2014-28 du 03 novembre 2014 instituant l’organisation des Chambres criminelles. Elles remplacent la Cour d’assises. Les prémices de cette nouvelle ère ont fini de s’installer. Leral.net vous dresse le portrait de l'une des pièces maitresses qui ont fait forte impression lors de la dernière session à l'actif de cette nouvelle ère des Chambres criminelles en l'occurrence le magistrat Bara Guèye. Qui devient le premier magistrat à siéger dans cette juridiction criminelle. Portrait!


Rédigé par leral.net le Dimanche 22 Novembre 2015 à 01:10 | | 0 commentaire(s)|

Dans tous les pays du monde, il est des hommes qui passent pour être des légendes vivantes grâce à une aura naturelle qui fait que chaque jour que le soleil se lève, une forte attention humaine se concentre sur eux. Tel est le cas du magistrat Bara Guèye. Autant ses proches s'accordent sur ses vertus que ses collègues du barreau se perdent en superlatifs en le décrivant. L'on garde en mémoire ces témoignages sur ce magistrat lors de la dernière session des Assises. Le maitre des poursuites (entendez le procureur de la République), au cours de la cérémonie d’ouverture, a dépeint son collègue comme un modèle de droiture, de justice, d’équité. Des propos largement confirmées par Me Mbaye Guèye, secrétaire général du bâtonnat.
De Bara Guèye, nous avons pu glaner des confidences sur sa personnalité somme toute exemplaire (touchons du bois!).
Selon cet habitué du parquet de Dakar, Bara Guèye a toujours procédé en toute impartialité à la manifestation de la vérité.

"Avec le temps, je me suis rendu compte que la meilleure manière pour un avocat de gagner sa cause devant lui était de s'être bien préparé, de maîtriser à fond son dossier et de connaître la loi et la jurisprudence pertinente à la cause plaidée. Car lui la connaissait" nous souffle cette dame. Qui dit avoir vu évoluer Bara Guèye depuis ses débuts dans le barreau; laquelle croit savoir que les dieux du parquet ont bien fait de tirer Bara "aux semelles du vent" vers les avenues de la justice.

Bref, il est dépeint comme un magistrat qui a jusque-là fait forte impression eu égard à ses connaissances en droit et dans sa grande rigueur juridique.

Ce monsieur, qui a requis l'anonymat, avec lequel leral.net s'est longuement entretenu dira que Bara Guèye a laissé sa marque lorsqu'il a été affecté dans la "capitale du Rail" (Thiès) . Par sa rigueur, il a contribué à augmenter le niveau des débats juridiques qui s'y déroulaient.

Réputé rigoureux, ce juge, qui a blanchi sous le harnais, est décrit, dans le feu des confidences, au nombre de ces magistrats dont la justice Sénégalaise peut bien s'enorgueillir. Ceux-là, pour qui la salle d'audience est comme une enceinte sacrée où les avocats, magistrat, assesseurs, accusés bref tous devaient avoir un comportement digne. Autrement dit, il nous revient qu'il ne tolère jamais de mots vulgaires ou d'écarts de langage dans les échanges au barreau et hors du prétoire.

Bourlingueur de classe exceptionnelle, Bara Guèye a, peut-on dire sans risque d'être démenti, atteint une de ces maturités rares qui permet de s’accommoder de tout, de rêver sur les mystères des cités fulgurantes assis sur une racine de vertus, et de nous imposer sa philosophie du Justicier au sens noble du terme comme ce divin Molière qui fit boire à tant de générations d’ignorants l’eau si limpide de sa fontaine de mots.

Ci dessous, nous reproduisons afin que nul n'en ignore son Cv:

Monsieur Bara GUEYE, né le 30 janvier 1965 à Rufisque, a été nommé juge suppléant dans le ressort de la Cour d’Appel de Dakar par décret n° 95-1091 du 08 décembre 1995 pour compter du 05 août 1995 et affecté en qualité de juge intérimaire au tribunal régional hors classe de Dakar suivant ordonnance n° 00145/PP/CA du 11 décembre 1995.

Suivant décret n° 98-207 du 5 mars 1998, il a été titularisé en qualité de juge au tribunal départemental de 1ère classe de Thiès, avec maintien à son poste d’affectation.

Par arrêté n° 001251 du 04 mars 2002, il est nommé cumulativement avec ses fonctions, juge de l’application des peines au tribunal régional hors classe de Dakar.

Il est mis en position de détachement auprès du Conseil de la République pour les Affaires Economiques et Sociales par décret n° 2004-1543 du 30 novembre 2004.

Le 22 juillet 2008 par décret n° 2008-815, il est mis fin à son détachement et il est affecté à l’Administration centrale du ministère de la Justice, pour être nommé en qualité de Conseiller Technique au Cabinet du Garde des Sceaux.

Le 31 décembre 2008, monsieur GUEYE est mis en position de détachement auprès de l’Assemblée nationale, pour servir en qualité de Directeur de Cabinet du Président de ladite structure.
Depuis le 16 novembre 2012, il est mis fin à son détachement et nommé Vice Président par intérim au tribunal régional hors classe de Dakar.

Monsieur Bara GUEYE est un magistrat 1er grade, 2ème groupe, 4ème échelon, indice 3350. l



Cliquez-ici pour regarder plus de videos