leral.net | S'informer en temps réel

Basket - Tournoi de Chine: Les "Lionnes" terminent par une troisième défaite

A trois reprises, les "Lionnes" du basket ont rencontré l’équipe nationale de la Chine. Trois rencontres qui se sont soldées par trois défaites. Pour le coach, le plus important, c’est de déceler les failles et d’y remédier d’ici le prochain Afrobasket.


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Mai 2017 à 10:07 | | 0 commentaire(s)|

L’équipe nationale du Sénégal de basket-ball féminine a bouclé, hier dimanche, à Beijing, avec une défaite (93 à 67), son troisième match avec son homologue de la Chine. Une série de rencontres qui s’inscrit dans le tournoi Challenge international de basket féminin sino-sénégalais 2017, organisé par la structure Infront China affiliée au groupe Suisse Wanda et le gouvernement chinois. Selon le technicien américain qui seconde le coach de la Chine, Gregory Booth, "le Sénégal joue bien, toutefois il y a quelques réglages à faire, une fois de retour au pays". De son point de vue, les deux équipes ont bien joué.

La Chine a dominé toute la rencontre. Les coéquipières de Gaoshang ont réussi à maintenir un écart assez important dans le match. Dans ce match, les "Lionnes" n’ont pris qu’une seule fois l’avantage sur la Chine. Cette dernière a su remonter la pente, devancer et creuser l’écart avec une quinzaine de points d’écart. Déjà à la fin du premier quart temps, le score, en faveur de la Chine, était de 20 à 15 points.

A la reprise, malgré les prouesses de Ndèye Sène qui a essayé de réduire le score en marquant trois tirs primés de 3 points consécutifs et qui a marqué à elle seule, 25 points, l’écart sera encore en faveur de la Chine à la fin du troisième quart temps, 71 contre 53 points. Le score final de ce dernier affrontement entre les deux pays s’est terminé sur le score de 93 contre 67 en faveur de la Chine. Un séjour chinois qui est sanctionné donc par trois défaites en autant de matches pour les "Lionnes" mais qui est plein d’enseignements pour les filles de Tapha Gaye.

La Chine s’était d’abord imposée dans les deux matchs précédents par 100 à 63, puis 65 à 36 lors du second match. Cette série de rencontres a permis aux deux équipes de préparer les prochaines échéances continentales en Afrique et en Asie. En juillet prochain, au Mali, le Sénégal va remettre en jeu son trophée.

Appréciant le comportement de ses joueuses, Moustapha Gaye le coach des "Lionne"s soutient: «C’était une occasion pour travailler avec le même groupe et de pouvoir faire une première évaluation avant d’entamer la deuxième phase de la préparation de la prochaine coupe d’Afrique des Nations» (Afrobasket). Le coach Gaye indexe aussi les «quatre jours de préparation» et «les affres du décalage horaire».

Tout de même, il reconnaît que la rencontre avec la Chine est une belle opportunité en ce sens qu’ils ont rencontré beaucoup de difficultés ; elle a permis de déceler les points à améliorer dans le jeu.

Source : Le soleil



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page