leral.net | S'informer en temps réel

Benoît Sambou, responsable de l’Apr à Ziguinchor : « Baldé fait preuve de malhonnêteté »


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Octobre 2021 à 18:57 | | 0 commentaire(s)|

Benoît Sambou, responsable de l’Apr à Ziguinchor : « Baldé fait preuve de malhonnêteté »
Confirmez-vous, comme l’a révélé Abdoulaye Baldé hier, que le Président Sall vous a désigné le candidat de Benno Bokk Yakaar à la mairie de Ziguinchor ?

Oui, je confirme que j’ai été choisi par le président de la République comme candidat de Benno Bokk Yakaar à la mairie de Ziguinchor, comme Seydou Sané au Conseil départemental. Et ça, c’est le choix de tous mes camarades. Doudou Kâ a été choisi comme mandataire et directeur de campagne.

Votre directeur de campagne, à vous ?

Oui. Notre directeur de campagne, Seydou Sané et moi.

Il l’a accepté ?

Oui, il l’a accepté et nous saluons d’ailleurs la grandeur d’esprit de Doudou Kâ, sa disponibilité, sa générosité, son attitude positive de se mettre au service du président de la République, du parti et du groupe.

Qu’est-ce qui s’est passé pour que le choix échappe à Baldé, qui était quand même annoncé ?

Le Président nous a convoqués hier matin, Abdoulaye Baldé, Doudou Ka, Seydou Sané et moi-même. Malheu­reusement, Baldé n’a pas répondu à cette convocation du Président qui, il faut le dire, avait déjà eu des contacts avec chacun d’entre nous et avait proposé à Abdoulaye Baldé de travailler à ses côtés, au sein du gouvernement ou d’une institution, compte tenu de son rang et de notre alliance.

Il lui a proposé aujourd’hui même (mardi) ?

Non, il l’avait reçu mercredi et lui a fait cette proposition. Malheureusement, au sortir de cette audience avec le Président, Baldé avait préféré annoncer sa candidature et dire qu’il avait été déjà choisi par le président de la République. Le Président a tout fait pour maintenir cette alliance. A vrai dire, dans les analyses que nous avons pu faire, nous avons tous estimé que Baldé était plus utile au Sénégal et à la Casamance à une autre station aux côtés du Président. Mais il n’a pas voulu le comprendre ainsi. Donc, parler de trahison, c’est faire preuve de malhonnêteté. Il a préféré s’arc-bouter à sa position de maire, ce qui est d’ailleurs surprenant, compte tenu de ses ambitions sûrement présidentielles…

Mais n’est-ce pas aussi logique, en tant que maire sortant, qu’il veuille défendre son bilan ?

Il a fait deux mandats. Ce n’est pas cela le problème. Il s’agit de donner les meilleures chances à notre coalition pour gagner, mais surtout de faire en sorte que chacun puisse servir à un niveau où il peut aider le président de la République.

Baldé quitte Bby donc et n’écarte pas de s’allier avec l’op­position, y compris Ous­ma­ne Sonko. Une telle éventua­lité ne vous ferait pas peur ?

Notre problème ce n’est ni Ousmane Sonko ni Abdoulaye Baldé, mais de servir un discours qui mobilise et aide à mieux appréhender les actions du chef de l’Etat en Casamance. Nous nous adressons aux populations parce que ce sont elles qui décident.







Le Quotidien

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page