Boy Niang 2-Sa Thiès, le combat de deux fils de champions


Rédigé par leral.net le Samedi 10 Mars 2018 à 09:27 | | 0 commentaire(s)|

Boy Niang 2-Sa Thiès, le combat de deux  fils de champions
Le promoteur Pape Thialis Faye de la structure Leewtoo-Production donne rendez-vous aux amateurs le 11 mars prochain au stade Léopold Sédar Senghor, pour le compte de la 5e journée. Le duel va opposer Boy Niang 2 à Sa Thiès pour le grand derby de la banlieue.

En plus d’être un derby, les deux adversaires sont les héritiers de deux grands champions à savoir Double Less et De Gaulle. C’est dire que ce choc s’annonce explosif. Boy Niang 2 est resté six ans sans mordre la poussière. Tandis que le frangin de Balla Gaye 2 est invaincu depuis cinq ans après une seule tache à son palmarès face à Malick Niang.

Fils de De Gaulle, Boy Niang 2 voudra honorer son père qui a hissé haut les couleurs de notre pays. Né le 11 septembre 1963, De Gaulle a commencé a pratiqué la lutte avec frappe à l’âge de 18 ans. Il a livré son premier combat à Keur Massar. Il a raccroché son nguimb en 1997. Selon lui « j’ai enregistré 106 victoires pour seulement deux défaites. Tel a été le palmarès du patron de l’école de lutte Boy Niang ».

Le père de Sa Thiès de son vrai nom Mamadou Sakho, a lui-même régné pendant longtemps dans les arènes sénégalaises. Champion d’Afrique de lutte gréco –romaine, plusieurs fois sacré champion du Sénégal de judo, et vice champion d’Afrique, le père de Balla Gaye 2, dit le seigneur de la lutte, a pratiqué pendant de nombreuses années la boxe. Ses performances aux Jeux Africains et Olympiques lui ont valu d’être classé 6e de sa catégorie aux Jeux Olympiques.

Un champion dont le fils revêt fièrement l’héritage au bonheur des inconditionnels de ce sport devenu culte au Sénégal. Ainsi, le 11 mars prochain, les amateurs vont assister à un combat pour le sommet.




Leral.net

leewtoo
Ndèye Coumba FALL