leral.net | S'informer en temps réel

Bradage de son foncier: Pikine va (encore) manifester pour le respect de ses morts, ce dimanche à 10h

Le cimetière municipal de Pikine est plein. Il se transforme chaque jour en une fosse commune, avec la superposition des corps. Cela génère des tensions entre les Pikinois : "Suul nañu sama kaw waajur. Suul nañu sama kaw mbokk". Pikine ne mérite pas cette malheureuse situation.


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Mai 2021 à 13:32 | | 0 commentaire(s)|

Le dimanche 08 novembre 2020, des milliers de pikinoises et de pikinois sont sortis à l'appel du Collectif citoyen "Sama Suuf, Ma Yokk Sama Armeel". Ils ont marché sur plus de deux kilomètres, pour porter pacifiquement le plaidoyer pour l'extension du cimetière municipal sur les 12,7 hectares.

Après la marche, le Collectif a adressé un mémorandum au président de la République. Apparemment, il ne l'a pas reçu, car aucune réponse n'a été donnée à cette saisine. Pendant ce temps, Abdou Karim Sall et Thimbo sont en train de manœuvrer pour déclasser 10 hectares de la forêt tant agressée de Mbao, alors qu'il y a 12,7 hectares de réserve derrière le cimetière.

Le Collectif "Sama Suuf, Ma Yokk Sama Armeel" convie la presse nationale à une conférence de presse le dimanche 30 mai 2021, devant l'entrée du cimetière, pour porter à la connaissance du public, les actions qu'il va mener avec les pikinoises et les pikinois, afin que soit procédé dans les meilleurs délais, à l'extension du cimetière municipal de Pikine sur les 12,7 hectares.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page