leral.net | S'informer en temps réel

C’est son père qui le dit: « Soit Oumar Touré est atteint de démence, soit il est atteint mystiquement»

Au lendemain de la sortie de l’entretien du capitaine Oumar Touré, démissionnaire de la Gendarmerie nationale, avec Ahmeth Aïdara et paru dans le quotidien "Tribune" de mercredi, son père a réagi. Au bout du fil, Massiré Touré se dit dépassé par cette situation. Selon lui, deux suppositions s’imposent : soit son fils a été atteint mystiquement, soit il est frappé de démence.


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Mars 2021 à 08:45 | | 0 commentaire(s)|

C’est son père qui le dit: « Soit Oumar Touré est atteint de démence, soit il est atteint mystiquement»
Le capitaine Oumar Touré, enquêteur principal de l'affaire Ousmane Sonko -Adji Sarr, a annoncé sa démission de la Gendarmerie nationale. Une affaire qui risque de secouer le pays. Après sa sortie d’hier dans "Tribune", son père a pris le relais pour apporter sa touche dans cette affaire.
Massiré Touré estime que son fils souffre de troubles psychiques et n’est plus le même depuis sa démission qui a fait grand bruit.

«Je suppose deux choses : soit Oumar Touré est frappé de démence ou bien il est atteint mystiquement. Comme nous sommes en Afrique, je penche pour la seconde thèse. Avec ce dossier, je crains qu’il ait eu des perturbations psychiques. Il n’est pas dans son ordinaire», a d’emblée souligné le père du capitaine au bout du fil.

«J’étais ému. Je n’ai pas cautionné sa réaction. Son éducation ne lui permettait pas de dire certaines choses. Ce qui m’a un peu dérangé. Il a opté pour la gendarmerie, il a un droit de respect au corps. Il devait garder les secrets et être très discret.

Oumar d’aujourd’hui est différent de celui que je connaissais. Il n’avait pas l’habitude d’être bavard comme ça. Il était modeste. Je demande pardon aux Sénégalais ; pardon parce qu’on ne s’attendait pas à cette réaction
», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Massiré Touré n’a pas apprécié l’attitude de son fils qui, selon lui, pouvait consulter des amis afin de trouver des conseils.

«S’il avait des problèmes, il devait au moins consulter des amis, il pouvait aussi démissionner en toute discrétion. Mais en tant que fils d’un musulman et bien éduqué, il ne devrait pas agir de la sorte. Il devait en parler avec ses supérieurs. En tout cas, il n’a pas bénéficié de bons conseils», a-t-il estimé.

Pour le père, la dernière fois qu’il a eu un échange téléphonique avec Oumar Touré, date de dimanche dernier. «Nous n’avons parlé que deux minutes et il m’a fait savoir qu’il est en sécurité. Je lui ai dit de respecter le corps, le gouvernement et le président de la République, Macky Sall. Je lui ai dit qu’il n’est pas politicien. Tu ne dois t’attaquer à personne. Je lui ai dit que la famille ne le suit pas dans sa logique. Je veux l’amener d’abord à l’hôpital ou chez les marabouts. Tout l’espoir d’une famille s’est effondré», se désole Massiré Touré.






Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page