leral.net | S'informer en temps réel

Campagne de toutes les violences: « Benno » et « Gueum Sa Bopp » se distinguent

La campagne électorale en direction des élections départementales et municipales, est partie pour être un véritable terrain ou le jeu de la violence est le mieux partagée. Et pour cause, dans plusieurs localités, des scènes de violences sont constatées, surtout entre les coalitions Benno Bokk Yakaar et Gueum Sa Bopp. Des candidats, militants comme sympathisants, sont pris à partie dans des bagarres où ne manquent pas les armes blanches. Malgré un tel constat, force est de reconnaître que Benno et Gueum Sa Bopp se distinguent…


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Janvier 2022 à 09:26 | | 0 commentaire(s)|

Campagne de toutes les violences: « Benno » et « Gueum Sa Bopp » se distinguent
Pour ces élections, les coalitions Benno Bokk Yakaar et Gueum Sa Bopp se regardent en chiens de faïence, au point de se distinguer dans la violence. En tout cas, depuis le début de la campagne électorale, les deux camps ne ratent pratiquement aucune occasion pour s’affronter. Les exemples sont nombreux. À la Médina, les partisans de Bamba Fall, candidat de la coalition Gueum Sa Bopp ont dû en découdre avec ceux de Cheikh Bâ de Benno Bokk Yakaar. de Gueum Sa Bopp. Et à Ourossogui, le candidat de Bougane Guèye a été agressé.

D’après 24 Heures, au niveau de Grand-Yoff, un membre de la garde rapprochée de Pro Kébé, candidat de ladite coalition, a été poignardé par des éléments supposés appartenir à Yewwi Askan-Wi. À Yoff, il se dit que ce sont des gros bras supposés appartenir à Benno, qui ont agressé le nommé Samba Diouf. Autant de raisons pour pousser le président de cette coalition à clamer: «Cela montre que la grande coalition Gueum Sa Bopp joue les premiers et il faudra bien compter avec notre coalition, qui a fini de démontrer à la face de tous les Sénégalais, qu’elle existe et gagnera largement dans nombre de localités ».

Une position largement partagée par les candidats investis, dont certains n’ont pas manqué d’affirmer ceci : «Nous ne pouvons que gagner puisque nous avons le soutien des populations ». Durant ce week-end, les deux camps que sont Benno et Gueum Sa Bopp, se sont encore illustrés dans la violence. Cela s’est passé à Keur-Massar avec l’attaque du cortège de Gueum Sa Bopp par des éléments supposés appartenir à la coalition Benno. Au bout du compte, il est dénombré pas moins de six blessés.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page