leral.net | S'informer en temps réel

Can 2019 – Gana Guèye: « Il y a eu discussion entre Mbaye Niang, Henri Saivet et Sadio Mané pour tirer le penalty »

Idrissa Gana Guèye a été élu homme du match. Très content de la distinction, il a demandé à son coéquipier Sadio Mané de travailler les penaltys.


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Juillet 2019 à 13:43 | | 0 commentaire(s)|

Can 2019 – Gana Guèye: « Il y a eu discussion entre Mbaye Niang, Henri Saivet et Sadio Mané pour tirer le penalty »


«Le plus important, c’est de gagner ce match et de se qualifier pour le prochain tour. Ce n’était pas un match facile, on savait que ça allait être compliqué. L’Ouganda est une équipe difficile à jouer avec beaucoup de duels, mais on a su répondre présent pour finir ce match avec le strict minimum. On est content, mais il faudra bien se préparer pour le prochain match», a laissé entendre l’ancien joueur de Diambars.

«Il y a eu discussion entre Mbaye Niang, Henri Saivet et Sadio Mané pour tirer le pénalty».

Sur le penalty manqué par Sadio Mané, Gana minimise, mais reconnaît qu’il y a eu discussion entre l’enfant de Bambali et Mbaye Niang au moment de tirer le penalty. «Sadio est un leader de cette équipe, c’est quelqu’un qui prend ses responsabilités, même s’il rate un pénalty pour la deuxième fois. Il a voulu montrer qu’il était présent, on avait totalement confiance en lui. Après, ça se discute entre Mbaye Niang, Henri Saivet, finalement, on a laissé le soin à Sadio de tirer. Il a encore loupé, il lui faudra travailler à l’entraînement pour la prochaine fois », dit-il.

«On travaille dur pour ne pas encaisser de but »

Et de poursuivre : «la marque d’un champion, on dira ça à la fin. On n’est qu’en quart de finale. Il reste encore du chemin à faire. On travaille dur pour ne pas encaisser de but, parce que quand on n’en prend pas, on a plus de chance de gagner des matchs. Face à l’Ouganda, on a su bien défendre, en s’imposant du début à la fin. On aurait pu marquer beaucoup de buts, mais c’est la qualification qui compte. On est heureux », précise Gana au micro de nos confrères du quotidien Les Echos.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos