leral.net | S'informer en temps réel

Cellule Genre du MCTDAT et USAID: Un atelier pour le renforcement du leadership féminin

La Cellule du Genre et de l’Équité du Ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, en collaboration avec l’USAID Gold, a tenu, Jeudi 4 novembre 2021 à Dakar, un atelier bimodal (en ligne et en présentiel) d’échanges entre les élus, pour le renforcement du leadership féminin.


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Novembre 2021 à 14:34 | | 0 commentaire(s)|

En plus des acteurs et actrices des régions de Tambacounda, Sédhiou, Kolda, Kédougou, le réseau des femmes élues Maires et un ensemble d’institutions ont été représentés à l’atelier. La rencontre a été présidée, Gaye Abou Ahmed Seck, Directeur de Cabinet du ministère en Charge des Collectivités territoriales.

L’objectif de cet atelier est de réaliser une synthèse de la représentation des femmes dans les instances de décision des collectivités territoriales, afin d’en tirer les leçons et de faire des ajustements nécessaires.

A l’entame de l’atelier, les avancées notoires du Sénégal en matière de représentativité des femmes dans les instances de décisions ont été rappelées ainsi que les contraintes qui entravent l’élection d’organes exécutifs territoriaux paritaires. Les principaux obstacles sont, entre autres, le difficile positionnement des femmes dans les instances de décision des partis politiques, la méconnaissance du processus électoral, la faible effectivité du décret d’application de la loi sur la parité, les contraintes socio-culturelles et financières.

Au cours de l’atelier, des parcours inspirants de femmes leaders et des messages clés (« oser les bureaux », « s’appuyer sur les comités de veille », « mobiliser les hommes –champions (He-for-she) », etc.), ont été partagés pour fournir des stratégies permettant l’accès des femmes et des jeunes aux bureaux et commissions techniques des Collectivités territoriales.

Il a été recommandé aux femmes inscrites dans les listes de s’appuyer sur les comités de suivi et de veille mis en place par l’Observatoire de la Parité, les associations de femmes et la société civile, etc. Il a été également retenu de poursuivre le renforcement du leadership par des formations à la base, par la coopération solidaire entre les associations de femmes, par la réduction des mécanismes d’exclusion d’ordre financier et socio-culturel, tout en continuant le plaidoyer pour une harmonisation entre le Code général des Collectivités territoriales et le décret n°2011-819 du 16juin 2011 portant application de la loi sur la parité.


Mr Ndao B

Titre de votre page Titre de votre page