leral.net | S'informer en temps réel

Cette fois, il n'y a plus de doute : Zidane est à sa place sur le banc du Real Madrid

LIGA - En s'offrant la Liga pour sa première saison complète sur le banc du Real Madrid, Zinedine Zidane a légitimé son statut d'entraîneur. Après son sacre en Ligue des champions la saison passée, le doute pouvait encore être permis. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Son année en Liga le prouve : Zizou est un vrai technicien.


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Mai 2017 à 22:13 | | 0 commentaire(s)|

Ce n'est pas le trophée le plus prestigieux. Mais cette Liga change beaucoup de choses. Même si Zinedine Zidane a déjà décroché la Ligue des champions la saison passée, ce titre est synonyme de consécration pour l’entraîneur français. "C'est le jour le plus heureux de ma carrière", a d'ailleurs avoué Zidane. Avec ce trophée, le premier décroché par le Real Madrid après cinq ans de disette en championnat, Zizou a définitivement prouvé qu'il n'était pas là par hasard. Oui, c'est un technicien. Le costume lui sied même à merveille. Ce n'est plus seulement l'ancien chef d'orchestre de génie qui a fait rêver toute une génération par ses gestes élégants sur le terrain. Cette Liga est là pour l'illustrer.
 

 Etait-il un vrai coach ou juste un ancien grand joueur qui a eu la chance de se retrouver sur le banc d'une des équipes les plus riches du monde où il suffit de compiler les talents ? Il n'est pas question de se cacher. Le doute était encore présent au début de cette saison 2016-2017. Il a pourtant vite répondu aux critiques en s'offrant cette Ligue des champions puis la Supercoupe d'Europe et le Mondial des clubs. Mais voilà, cela n'avait pas tout effacé.

S'il avait su redonner confiance au groupe merengue pour aller s'installer sur le toit de l'Europe en mai dernier, il y avait en effet un petit hic. Nommé en janvier 2016, il n'avait pas fait toute la campagne en Ligue des champions. La comparaison avec Roberto Di Matteo - "heureux gagnant" de la C1 avec  Chelsea  en 2012 - était tentante. Et les autres titres, obtenus sur un ou deux matches, ne sont pas des références. Avec cette Liga, l’ancien numéro 10 des Bleus met définitivement fin au procès en illégitimité qui l’a parfois poursuivi depuis son arrivée sur le banc madrilène.

Zinedine Zidane avec le Real Madrid

Zinedine Zidane avec le Real MadridGetty Images

Une gestion parfaite de son effectif et du vestiaire

Pour un entraîneur, gagner un championnat représente la valeur étalon. C'est le pain quotidien. La compétition où il faut se montrer le plus régulier. Pour sa première saison complète en tant qu'entraîneur du Real, Zidane a passé l'examen avec brio. Tout ce que l'on attend d'un coach d'une grande équipe comme le Real, il l'a fait à la perfection. Tactiquement, il n'y a rien à lui reprocher, loin de là. Mais c'est aussi et surtout sur le plan de la gestion qu'il a excellé.

Il a ainsi maîtrisé idéalement son vestiaire où s'additionne les egos. A su remobiliser son groupe après chaque déception. Surtout, sa rotation d'effectif a fait des merveilles. Les cadres ont pu souffler. Et les remplaçants n'ont jamais été mis de côté. Au final, l'ancien Galactique, qui a débuté sa carrière d'entraîneur sur le banc de la réserve du club (2014-2016), est parvenu à gagner sans contestation son bras de fer avec le FC Barcelone de la MSN, ce qui donne encore un peu plus de relief à son succès. Cerise sur le gâteau, il l'a fait en retrouvant la finale de la Ligue des champions pour tenter de conserver son bien.

Sa réussite n'a donc rien à voir avec le hasard. Cette Liga le prouve. Il va maintenant tenter de signer le doublé Liga-C1, inédit pour le Real depuis 1958. Il écrirait encore une nouvelle page de sa légende. Mais avec cette Liga, il a déjà mis tout le monde d'accord. Ce n'est plus seulement Zizou. Mais bien, Coach Zizou.

source:eurosport.fr




Cliquez-ici pour regarder plus de videos