leral.net | S'informer en temps réel

Cheikh Bécaye Al Bécaye, khalife général des Khadres : «Nous n’accepterons jamais qu’on brûle le pays...»

Le khalife général des Khadres, Cheikh Bécaye Al Bécaye, s’est indigné des violences qui ont suivi l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko. Il a condamné ces faits hier, au cours d’un point de presse, en prélude à la ziarra annuelle de la Khadriya Kountiyou, prévue le 28 mars prochain, qu’il organise dans l’intimité familiale avec des séances de prières dans le respect strict des gestes barrières.


Rédigé par leral.net le Dimanche 21 Mars 2021 à 09:20 | | 0 commentaire(s)|

Cheikh Bécaye Al Bécaye, khalife général des Khadres : «Nous n’accepterons jamais qu’on brûle le pays...»
Par la voix de son porte-parole, le khalife de Ndiassane a vigoureusement déploré la dizaine de morts. «Nous n’accepterons jamais que quelqu’un privilégie ses intérêts personnels pour brûler le pays. Il y a des choses, quand vous le dites, vous n’avez plus de respect pour les personnes qui ont toujours lutté pour consolider la paix au Sénégal, mais aussi celles qui sont encore là et qui travaillent nuit et jour pour continuer ce legs», a dit Abdourahmane Kounta.

Il ajoute : «Le Sénégal est un pays d’hospitalité et de valeurs. C’est pourquoi on doit éviter de verser chaque jour dans des insultes et autres insanités. Nous sommes des frères et des sœurs. La paix doit régner entre tous les citoyens.» Ainsi, il a demandé aux Sénégalais de «soigner leur langage, de faire preuve de plus de sérénité et de se consacrer exclusivement au travail pour le développement du pays».

Le porte-parole du khalife a rappelé que «le pays a des valeurs que nous devons toujours privilégier» ; d’où son appel aux chefs religieux «de poursuivre la médiation». A la presse, le religieux a demandé de faire preuve de «retenue» et de «n’ouvrir aucune brèche aux personnes qui utilisent les médias pour installer le pays dans le chaos».

Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos