leral.net | S'informer en temps réel

Cheikh Tidiane Diouf, créateur du jeu vidéo Lamb: « Le jeu est en téléchargement gratuit et les avis sont très positifs … »

Agé de 27 ans, Cheikh Tidiane Diouf est un jeune programmeur qui vient de créer un jeu vidéo destiné à la lutte sénégalaise. Initiateur du jeu vidéo « Lamb », Cheikh explique dans cette interview avec wiwsport.com ce qui l’a motivé, ses objectifs et les perspectives de ce projet.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Décembre 2018 à 13:49 | | 0 commentaire(s)|

Cheikh Tidiane Diouf, créateur du jeu vidéo Lamb: « Le jeu est en téléchargement gratuit et les avis sont très positifs … »
Vous venez de créer un jeu vidéo destinée à la lutte, qu’est-ce qui vous a motivé ? 

La lutte sénégalaise est notre sport national et, est dans le cœur de tout Sénégalais. La conception du jeu vidéo "Lamb" est venue naturellement. C’est d’abord une idée de mon grand frère. Il m’en avait parlé avant même que je ne fasse la programmation. Il trouvait dommage qu’il n’y ait pas de jeu vidéo sur la lutte sénégalaise. 

Ainsi quand j’ai voulu faire connaître mon entreprise, je me suis dit il faut que je fasse un truc qui touchera tous les Sénégalais et je me suis rappelé de son idée. En plus j’ai trouvé que le jeu vidéo est un bon moyen de faire connaître notre culture. Tous les sports de lutte possèdent un jeu vidéo, alors pourquoi la lutte sénégalaise n’aurait pas un jeu vidéo la représentant ? 

C’était difficile de créer un jeu vidéo assez particulier sur la lutte ? 

Franchement, c’est le projet le plus difficile que j’ai eu à réaliser. Généralement, un jeu vidéo 3D est réalisé par une équipe de développeurs, modélisateurs 3D, animateurs 3D et dessinateurs digital tout ça accompagné par des matériels adaptés. Alors si je vous dis que j’ai conçu ce jeu de A à Z, tout seul et avec un ordinateur pas puissant. 

Vous aurez une petite idée de tout ce que j’ai dû endurer et pour couronner le tout, c’est la première fois que je réalise un jeu vidéo. Au début du projet, il y a quelques mois, je ne connaissais rien à la conception de jeux vidéo. La difficulté particulière sur la réalisation d’un jeu vidéo sur la lutte sénégalaise, est que tout doit être réalisé par le concepteur, ce n’est pas comme réaliser un tout autre jeu dont on trouverait facilement des projets semblables sur le net et quelques fois trouver des modèles préfabriqués et offerts. 

Les jeux d’affrontements corps à corps est le type de jeu le plus difficile à réaliser à cause de l’intelligence artificielle qui doit anticiper toutes réactions du joueur. Franchement ce jeu vidéo fut difficile à réaliser. 

Sur quels critères choisissez-vous les combattants dans le jeu ? 

Je choisis les lutteurs selon leurs performances durant la saison. Je veux chaque fin d’année, intégrer les 15 à 20 combattants les plus remarquables durant la saison. 

Pensez-vous que le monde de la lutte va adopter l’application ou le jeu vidéo ? 

Le jeu vidéo "Lamb" est assez simple à utiliser. Il est gratuit et disponible en téléchargement sur Play Store. Ma cousine de 5 ans arrive à l’utiliser. Je suis même surpris de la façon dont le monde de lutte à accueilli le projet. Je savais que ça allait plaire mais je ne pensais pas qu’ils allaient l’adopter aussi rapidement. 

Qu’est-ce qui vous a permis de réussir à mettre en place ce projet ? 

C’est le soutien de la famille avant tout. Nous africains n’avons pas trop l’habitude de l’entrepreneuriat, sans une famille compréhensive et patiente, je crois que je n’en serai pas là. Il est vrai que je suis une personne très déterminée, qui ne se fixe pas de limites et ambitieuse mais je crois que si j’ai pu réaliser ce projet, c’est surtout grâce aux soutiens de la famille. 

Quel est votre principal objectif dans ce projet ? 

Dans l’immédiat j’aimerais bien avoir un investisseur ou des sponsors pour m’accompagner à réaliser la deuxième version. Cette première version, c’était surtout pour montrer que mes obstacles ne sont que matériels et si j’avais les fonds nécessaires, je suis capable de réaliser un jeu vidéo qui n’aurait rien à envier à ceux produits par les grosses boîtes européennes et américaines. 

Avez-vous été contacté par des bonnes volontés ou des futurs collaborateurs pour booster ce projet ? 

Non, pour le moment je n’ai pas été contacté ni par une autorité, encore moins par de potentiels investisseurs ou sponsors. Nous continuons à lancer des appels en ce sens. 

Êtes-vous prêts à travailler avec certains promoteurs ? 

Je suis ouvert à toutes propositions, car il est évident que je ne peux pas poursuivre le projet tout seul. Si j’ai lancé cette première version, c’est surtout pour faciliter mes futures collaborations. 

Quelles sont les perspectives du jeu vidéo "Lamb" ? 

L’objectif c’est de voir un jour le jeu Lamb dans les consoles telles que Playstation et Xbox et ainsi, permettre au monde de découvrir notre culture à travers un jeu vidéo. Soyons « dof » (fou:ndlr) pourquoi pas, un jour posséder notre propre console. Si nous sommes accompagnés, c’est possible. (Wiwsport)







PiccMi.Com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos