leral.net | S'informer en temps réel

Commune de Bokidiawé: Un mouvement de jeunes lorgne le fauteuil du maire

Lors d’une assemblée générale tenue dimanche dernier, le responsable moral du mouvement « Pellital», a déclaré officiellement sa candidature à la mairie de Bokidiawé, jusque là dirigée par l’opérateur économique Kalilou Wagué. "Sud Quotidien"


Rédigé par leral.net le Mercredi 7 Juillet 2021 à 09:06 | | 0 commentaire(s)|

Sonnant la charge de la mobilisation, le jeune politicien qui ne cache pas ses ambitions par rapport aux enjeux qui se profilent à l’horizon, en vue d’une meilleure gestion au profit de la localité, déclare s’investir pour apporter une nouvelle façon de faire dans la conduite de la cité quant à la gestion des collectivités territoriales.

Expliquant ainsi qu’il engage sérieusement le combat pour donner à la jeunesse la place qu’elle mérite, Elimane Fall exprime son voeu de voir les jeunes au centre des décisions et au coeur de la gestion, et ne plus être à la périphérie, en accompagnant ceux qui croient être leaders parce que justement, ils ont des postes de responsabilités, ou bien parce qu’ils sont financièrement bien nantis.

Se prononçant sur la gestion de la commune de Bokidiawé, le responsable du mouvement « Pellital » a fait état d’un immobilisme grave et inquiétant dans la gestion de la commune.

« Nous n’allons pas être nihiliste en disant qu’absolument rien n’a été fait, mais nous pensons avoir le courage et les prédispositions nécessaires d’un maire assez proche de sa population, pour engager les réformes nécessaires, rectifier ce qui a été mal fait, mais également apporter du sang neuf et un oxygène assez important pour booster l’économie et le développement de la collectivité. Quand un système n’est pas bon, il ne faut pas le changer mais le détruire », a-t-il déclaré.






Sud Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page