leral.net | S'informer en temps réel

Commune de Ndiognik : Bokk Gis-Gis en ligne pour briguer la mairie et le Conseil Départemental

Le parti de l’ancien maire de Dakar Pape Diop, se lance dans une opération de séduction auprès des populations de la commune de Ndignik. Le but, la conquête de la mairie et du Conseil départemental de Mbirkilane. Un choix que justifie le responsable dudit parti dans la localité, Diéry Cissé, par le recul socio-économique que connaît la zone


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Septembre 2021 à 10:07 | | 0 commentaire(s)|

Commune de Ndiognik : Bokk Gis-Gis en ligne pour briguer la mairie et le Conseil Départemental
C’est au cours d’un grand rassemblement dans la commune de Ndiognik que le responsable du Parti Bokk Gis-Gis, Diéry Cissé, a déclaré sa candidature aussi bien à la maire qu’au Conseil départemental de Mbirkilane.

Selon lui, ce choix est fondé, en ce sens que d’après lui, depuis l’avènement de l’Acte 3 de la décentralisation, les collectivités territoriales du Sénégal sont devenues des instruments pour arriver au niveau local à un niveau de développement socio-économique et environnemental.

Cependant, au moment où certaines communes se bousculent devant les portes de l’émergence, dit-il, celle de Ndiognik constituée de 56 villages, ne mène aucune activité allant dans ce sens. Dans le secteur de l’éducation, par exemple, il existe toujours, selon sa conviction, «des écoles non clôturées et sans eau, les fournitures scolaires ne sont pas suffisantes. Pour ce qui est de la santé, la dotation en médicament n’est pas suffisante et arrive en retard.

Concernant l’électrification rurale, sur 56 villages, il n’y a que 5 villages électrifiés». Au sujet des autres secteurs comme le sport, la culture pratiquement rien n’a été fait si l’on se fie à ses explications.

Fort de ces constats, Diéry Cissé assume que «la commune de Ndiognik a raté le train de l’émergence». Pourtant, a-t-il regretté, la commune pouvait se développer, car ayant des potentialités comme les marchés hebdomadaires, les carrières. Pour convaincre les plus sceptiques, le responsable politique de Bokk gis-gis, souligne qu’en termes clairs, le problème de Ndiognik est son maire, qui n’a «aucune compétence, pas de vision pour sa commune, mais aussi, qui n’a qu’une ambition, c’est de se faire remplacer par son fils».

Face à ce bilan négatif, Diéry Cissé est déterminé à arracher la mairie et le Conseil départemental des mains de ceux qui les dirigent sans aucuns résultats.
Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page