leral.net | S'informer en temps réel

Conférence religieuse de l’Association des Femmes d’Exception : Les obligations du mari et du marabout envers la famille et les talibés au menu de la 1ère édition

Le sit-in des acteurs de la presse pour la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse, tenu le 03 mai dernier, commence à faire des victimes dans les rédactions. Et c’est la direction générale du groupe Promo Consulting de Mbagnick Diop qui ouvre le bal en remerciant Cheikh Tidiane Dione et Paul Pascal Dasylva, stagiaires au quotidien Rewmi et à la radio Rewmi Fm.


Rédigé par leral.net le Dimanche 9 Mai 2021 à 16:01 | | 0 commentaire(s)|

L’Association les Femmes d’Exception » Diambarou Djiguene » a organisé, ce samedi 08 mai 2021, sa première conférence religieuse en ce mois béni de Ramadan. La première édition avait pour thème : » les obligations du mari et du marabout dans sa famille et envers ses talibés ». Un thème animé par Oustaz Modou Fall de la TFM.

» C’est un thème intéressant parce que nous sommes des femmes de foyer. La thématique reflète nos vies et nos expériences » dira Seynabou Ndiaye, présidente de l’association les Femmes d’Exception.

» Le conférencier Oustaz Modou Fall a bien traité le thème et nous sommes très satisfaits de cette première édition que nous tenterons de parfaire les éditions à venir » assure-t-elle.

Elle ajoute qu’elles sont des femmes battantes qui sont au front, qui croient qu’elles ont un rôle déterminant à jouer dans l’avenir du pays. En cette période de ramadan, elles ont voulu marqué le pas en organisant cette causerie religieuse.

Pour elle, le crédo de leur association c’est le social et l’humanitaire. Ainsi en tant que femmes citoyennes, soucieuses du développement du devenir de notre pays, c’est de notre devoir de mettre la main à la poche et d’aider à notre manière. » nous avons distribué 600 kits Ndogou à l’hôpital le Dantec, Fann et Abass Ndao pour soulager les accompagnants des malades.

Madame Mariama Sané Thiam à aussi magnifié l’organisation de cette première édition. » Pour un coup d’essai ce fut un coup de mettre. Certes tout début est difficile mais on espère pérenniser cette conférence religieuse » dira-t-elle.

Elle souligne que leur association compte à ce jour une trentaine de femmes qui sont ici au Sénégal et au niveau de la diaspora.

Revenant sur les origines de la création de l’association les Femmes d’Exception, Madame Adja Amy Ba d’expliquer que : » Tout est parti de la journée du 08 mars où des femmes se sont réunies et ont pris l’engagement d’accompagner mais aussi de distinguer leur sœurs qui se sont illustrées dans leur travail. C’est ainsi que dans le domaine de la santé, de l’agriculture, de la transformation de produits locaux, dans l’armée, la police des femmes citées en exemple ont été distinguées par leur association.

Pour rappel, l’Association les Femmes d’Exception a mené aussi plusieurs actions sociales notamment à Saint Louis dans le daara de El Hadj Moukhsine Diop et dans l’orphelinat de Sokna Astou Mbaye et à Dakar au niveau de trois hôpitaux (Fann, Dantec et Abass Ndao).

Dakar24sn.com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page