leral.net | S'informer en temps réel

Conflit ouvert entre l’Asecna et le gouvernement du Sénégal : « Me Wade a fait fausse route », selon la Ca 2007

Les rapports tendus entre la presse et le pouvoir ne sauraient occulter le bras de fer entre l’Asecna et l’Etat du Sénégal, au niveau de la Coalition alternative 2007 qui, après avoir feuilleté les textes qui régissent cette organisation, estime que « le gouvernement de Me Wade a fait fausse route ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Août 2008 à 04:53 | | 0 commentaire(s)|

Conflit ouvert entre l’Asecna et le gouvernement du Sénégal : « Me Wade a fait fausse route », selon la Ca 2007
ans un communiqué reçu à Ferloo.com, les leaders de la Coalition alternative 2007 et révisant les textes qui régissent l’organisation continentale de la navigation aérienne, soutiennent que « le gouvernement de Me Wade a fait fausse route ». Et pour cause, expliquent-ils dans ledit communiqué : « Dans la convention de Saint-Louis (1959) qui a créé l’Asecna, modifiée à Dakar en 1974, les mécanismes existent qui permettent un examen serein des revendications ou demandes des 18 Etats-membres, quelle que soit leur nature. De même, les contrats particuliers signés entre les Etats et l’Asecna ont prévu de faciliter tout changement portant sur la gestion des activités aéroportuaires, par les Etats concernés ». Ainsi, poursuivent les alliés d’Amath Dansokho « sous le bénéfice de telles vérités, le gouvernement a encore la possibilité de discuter avec des instances régulières de l’Asecna pour trouver des solutions alternatives et convenables aux problèmes qu’il pose ». Par ailleurs, la structure que dirige Moustapha Niasse craint que « l’entêtement du gouvernement de Me Wade ne conduise le Sénégal dans une impasse ». En ce sens que, précise le communiqué « le Sénégal perdra la zone d’information de vol de Dakar terrestre et celle de Dakar océanique ». En outre, ajoutent les leaders de la Ca 2007, « le Sénégal s’isolera dans un secteur prioritaire de modernité scientifique (…), facteur de développement ». Cependant, selon cette coalition, « il est encore temps d’arrêter les dégâts ». Puisque, martèlent Moustapha Niasse et ses alliés, « la boulimie foncière de Me Wade et les convoitises qui l’animent à vouloir accaparer des terrains de l’aéroport ne peuvent justifier un tel comportement ».




Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page