leral.net | S'informer en temps réel

Conquête de la Mairie : Benoit Sambou ou l’homme en embuscade qui a implanté l’Apr à Ziguinchor

Si pour les observateurs le fauteuil se jouera entre Abdoulaye Baldé, Benoît Sambou et Ousmane Sonko, il faut noter que chacun de ces candidats dispose de forces lui permettant de rêver d’une victoire au soir du 23 janvier courant.


Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Janvier 2022 à 09:08 | | 0 commentaire(s)|

Quant à Benoît Sambou, l’une de ses forces, c’est d’abord le fait que c’est lui qui a implanté l’Apr à Ziguinchor. De ce fait, il pourra compter sur l’électorat traditionnel du parti présidentiel. Il se trouve aussi que Benoît est une véritable bête politique. Il est le plus fin politicien parmi les trois favoris.

Par conséquent, il pourra toujours sortir des formules magiques pour dérouter ses adversaires. Et en plus de ces atouts, il peut compter sur l’apport de Seydou Sané, le président du Casa-Sport, qui est le tête de liste pour le département.

Il pourrait également bénéficier de moyens assez conséquents du parti pour laver l’affront après la débâcle de la présidentielle de 2019 face à Ousmane Sonko et ainsi reprendre Ziguinchor des mains du leader du Pastef. Sa principale faiblesse est constituée incontestablement par les rivalités qui minent son parti à Ziguinchor. L’Apr est plus que divisée à Ziguinchor.

En atteste le fait que certains responsables locaux comme Aminata Angélique Manga ou Amy Tamba soutiennent la candidature du maire Abdoulaye Baldé pour faire échec au président du CNDT. Il est également établi que la position d’autres responsables de l’Apr reste jusque-là ambiguë.


D’ailleurs, M. Sambou a fait récemment une sortie pour dénoncer l’attitude de certains camarades de parti qui distribueraient de l’argent dans les quartiers de Ziguinchor pour le faire perdre. Il ne pourra pas, non plus, compter sur Irama Djiba, le président du mouvement ‘’Jogg Takhaw’,’ qui avait été d’un grand apport pour la victoire de la coalition BBY aux législatives de 2017.

Ce dernier a gelé ses activités dans la coalition présidentielle depuis longtemps. Ce, au motif qu’aucune des promesses qu’on lui avait faites n’a été tenue.

Extrait du quotidien « Le Témoin »


Titre de votre page Titre de votre page