leral.net | S'informer en temps réel

Conquête de la ville Kaolack: Diagnostic et conditions de soutien de Abdallah Mountakha Niasse aux candidats

Le président du mouvement Madan, Abdallah Mountakha Niasse, a bouclé sa tournée départementale et communale et a fait le tour des villages et quartiers pendant 15 jours, pour évaluer les problèmes auxquels les populations sont confrontées.


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Janvier 2022 à 09:49 | | 0 commentaire(s)|

Parmi les préoccupations exprimées par les Kaolackois, figurent en bonne place les problèmes de voiries, de pistes rurales, la souffrance des stocks d'arachide, la récurrence des soucis liés à l'assainissement, les difficultés des femmes à accéder à des financements ainsi que la question de l'éclairage.

Même si le petit-fils de Baye Niasse reconnaît que des actes ont été posés par le gouvernement, il n'en demeure pas moins qu'il reste beaucoup à faire. À rappeler qu'Abdallah Mountakha Niasse a bouclé sa tournée ce dimanche 2 janvier 2022, par un grand meeting qui a refusé du monde à Médina Baye, près de la permanence du mouvement Madan. Une mobilisation des grands jours qui a réuni les responsables et militants.

À l'occasion, les populations lui ont renouvelé leur confiance dans l'espoir de réaliser ce changement tant désiré à Kaolack. Dans son discours, le président de Madan a vivement remercié les Kaolackois non sans préciser: "je ne connais pas encore les candidats à soutenir pour la commune et le Conseil départemental".

Abdallah Mountakha Niasse a déclaré que "mon choix reste suspendu à deux conditions. La première est liée à la demande sociale locale qui porte sur les voiries à régler, la fermeture des canaux à ciel ouvert, et la réfection des établissements sanitaires, entre autres". À l'en croire, il s'agit de préoccupations exprimées par les populations de Kaolack et contenues dans un mémorandum.

La deuxième condition, selon le chef de file de Madan, qui regorge de compétences, "c'est l'implication des cadres du mouvement dans la gouvernance locale, pour une gestion inclusive et participative de la commune et du département".







Tribune


Titre de votre page Titre de votre page