leral.net | S'informer en temps réel

Controverse sur la cherté du tarif «Dakar-AIbd » : La Direction des transports routiers apporte des clarifications


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Décembre 2017 à 14:37 | | 0 commentaire(s)|

L’aéroport international Blaise Diagne (Aibd) dont l’ouverture est prévue ce jeudi prochain, fait naître une polémique. Il s’agit des tarifs de transport des différents moyens «autorisés » à desservir le tronçon Dakar-AIBD. A l’aller comme au retour, les usagers doivent débourser entre 13 000 Cfa (jour) et 18 000 F Cfa (nuit) pour le taxi. Quant au tarif en bus (Dakar Dem Dikk), ils vont choisir les bus en fonction des tarifs variant entre 5000 et 6000 F Cfa.

Les travailleurs et autres usagers ne disposant de véhicule, jugent excessifs ces tarifs. Réagissant à ce propos ce lundi, sur la RFM, le Directeur des transports routiers, Cheikhou Oumar Guèye affirme que ces tarifs sont calculés sur la base du coût au km. Mieux, il ajoute qu’ils sont compétitifs, comparé à ce qui passe ailleurs.

«Nous avons ce qu’on appelle les navettes-bus (Dakar Dem Dikk) qui prennent départ au niveau des HLM Grand Yoff, avec des bus climatisés pour un tarif de 6000 F Cfa et pour les bus non climatisés, à 3000 F Cfa. En dehors de ces navettes, il y a cinq lignes classiques. Les usagers auront le choix entre prendre ces navettes ou les lignes classiques où ils vont payer entre 500 et 1000 pour se rendre à l’Aéroport de Diass. Pour les taxis, nous avons calculé le coût au kilométrage, qui prend en charge tous les postes d’exploitation.

Aussi bien les charges fixes et que les charges variables pour aboutir à un coût kilométrique. De Dakar à l’Aibd qui est de 47 kM, pour le jour, c’est 13 000 et 18000, la nuit hors prix péage autoroute, d’autant plus qu’on a une alternative pour contourner, en prenant la nationale. Dans tous les services les aéroports du Monde, les services de taxi sont au bas mot de 30 à 50 euros ».








Hebergeur d'image