leral.net | S'informer en temps réel

Convention Etat du Sénégal-Canal+: Vivendi a trouvé la poule aux œufs d’or

Dans sa livraison d'aujourd'hui reprise par leral.net, "Libération" livre les secrets de la convention-cadeau qui lie Canal+ Sénégal à l'Etat. Tenez-vous bien : même si elle fait un chiffre d'affaires de 20 milliards, ce qui est le cas aujourd'hui- ou plus sous nos cieux, Canal Horizons verse une ridicule redevance de...35 millions de FCfa au Sénégal. C'est l'un des points scandaleux de la convention, sur 10 ans, signée en 2011 entre Canal Horizons et l'Etat, représenté alors par Moustapha Guirassy, ministre de la Communication.


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Mai 2019 à 07:00 | | 0 commentaire(s)|

Convention Etat du Sénégal-Canal+: Vivendi a trouvé la poule aux œufs d’or
Canal + a décidément trouvé la poule aux œufs d'or au Sénégal. Pour la première fois, "Libération" livre en exclusivité le contenu de la convention liant la société du groupe Vivendi à l'Etat.

A la décharge de l'actuel régime, cette convention, qui s'étale sur 10 ans, a été signée à Dakar le 21 décembre 2011 entre Moustapha Guirassy, alors ministre de la Communication, et Frédéric Berardi pour Canal +Sénégal.Après sa lecture, on se demande pourquoi les nouvelles autorités, arrivées au pouvoir un an après la signature de cette convention, ne l'ont pas dénoncée.

Tout en espérant, comme cette résiliation n'a pas eu lieu, que les termes de cette convention, surtout les aspects financiers, seront revus en 2021, date d'expiration du contrat. A l'article 6 de ladite convention, intitulé «redevances et taxes», il est écrit : «Dans le cadre le l'application de la présente convention par les parties et sous réserve des dispositions du paragraphe 6.3, Canal+ Sénégal s'engage à verser à l'Etat du Sénégal, une redevance annuelle liée au montant du CA (ndlr, chiffre d'affaires) abonnements».

De suite, on apprend que si ce chiffre d'affaires est de 5 milliards de Fcfa, Canal verse à l'Etat...15 millions de Fcfa. S'il est entre 5 et 10 milliards de FCfa, Canal décaisse 20 millions de FCfa. Le bal des miettes se poursuit: de 10 à 15 milliards de FCfa : 25 millions de FCfa ; de 15 à 20 milliards de FCfa : 30 millions de FCfa et au-delà de 20 milliards de F Cfa, 35 millions de FCfa. En clair, même si Canal + fait, par exemple, un chiffre d'affaires et d'abonnements de 50 milliards de FCfa, c'est toujours une redevance annuelle de 35 millions de FCfa qu'elle paiera à l'Etat du Sénégal.

Cette "redevance", si on peut l'appeler ainsi, est la seule obligation financière de Canal+ vis-à-vis de l'Etat, qui s'engage, toujours dans la convention, de mettre "en œuvre un cadre réglementaire assurant la défense des intérêts des fournisseurs et éditeurs des chaînes de télévision payante présentes dans les bouquets que Canal+ Sénégal commercialise sur le territoire du Sénégal, contre le piratage de leurs programmes". Fermez le ban !
pdf_2.pdf pdf-2.pdf  (1.55 Mo)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos