leral.net | S'informer en temps réel

Coopération Sénégal-Etats-Unis : 58 Nouveaux Volontaires du corps de la paix prêtent serment

Une cinquantaine de nouveaux volontaires du Corps de la Paix Américain au Sénégal ont prêté serment, ce vendredi, à Dakar, devant l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Sénégal, James Zumwalt. Ces nouveaux volontaires formés dans les langues locales comme le Wolof, le Sereer, le Mandinka et le Fulakunda vont intervenir dans 10 régions du Sénégal dans le secteur de l’Agriculture urbain et Péri-urbain, Agriculture durable et l’Agroforesterie.


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Décembre 2015 à 14:26 | | 0 commentaire(s)|

Après 10 semaines de formation dans un Centre à Thiès, 58 nouveaux volontaires du Corps de la Paix Américain au Sénégal, ont prêté serment, ce vendredi, à Dakar, devant l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Sénégal, James Zumwalt.
Formés dans quatre langues locales : le Wolof, le Sereer, le Mandinka et le Fulakunda, ils seront déployés pour une période de 2 ans dans 10 régions du Sénégal. Il s’agit entre autres de Thiès, Fatick, Kaolack, Tambacounda, Kolda, Louga, Kafrine, Matam…
Selon l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, James Zumwalt ces volontaires du Corps de la paix vont intervenir dans la zone rurale pour aider les populations notamment les femmes dans les secteurs porteurs de développement, mais aussi renforcer les liens entre le peuple sénégalais et le peuple américain. Le Directeur de la Coopération technique au Secrétariat de la présidence de la République du Sénégal, Papa Biram Thiam qui présidait la cérémonie, a indiqué que "les nouveaux volontaires vont intervenir dans des secteurs prioritaires du développement économique du Sénégal comme l’agriculture urbaine et périurbaine, l’agriculture durable".
D’ailleurs, informe la Directrice du Corps de la Paix Américain au Sénégal, Mme Cheryl Gregory Faye, "le choix des domaines d’intervention se fait sur la base des besoins exprimés par le gouvernement du Sénégal et les affectations dans les villages et les villes se font de concert avec les autorités sénégalaises".

"Le volontariat américain occupe une place importante dans notre dispositif de coopération bilatérale", se réjouit , Papa Birame Thiam, rappelant que le Sénégal est l’un des premiers pays à bénéficier du volontariat américain dans le monde, avec une présence effective de près de 300 volontaires sur le territoire national. "Ce processus a démarré depuis 1963. "C’est plus de 3 000 volontaires qui se sont succédés au Sénégal depuis le début de la création du volontariat en 1961", indique-t-il.

Fara Mendy





Cliquez-ici pour regarder plus de videos