leral.net | S'informer en temps réel

Coopération Sénégal-UE (SENSEC-UE) pour la sécurité intérieure: L’intégration du genre au sein des questions

M. Amaury Hoste, chef de la section Gouvernance et Stabilité de la Délégation de l'Union européenne (UE) au Sénégal, a participé à l’ouverture officielle de l’atelier de deux jours destiné aux forces de sécurité du commissariat de Mbao et qui a pour thème, « Définir une stratégie et un modèle opérationnel de police de proximité pour la lutte contre la problématique de genre ».


Rédigé par leral.net le Mardi 27 Avril 2021 à 09:53 | | 0 commentaire(s)|

Coopération Sénégal-UE (SENSEC-UE) pour la sécurité intérieure: L’intégration du genre au sein des questions
Il s’agit d’identifier les défis qui lient l’égalité de genre, la sécurité et la justice au Sénégal et à intégrer cette dimension dans les pratiques des forces de sécurité de ce commissariat. Cette activité s’inscrit dans la stratégie nationale pour l’équité et l’égalité du Genre 2016-2026.

Selon le communiqué reçu, l’objectif de cet atelier est donc de renforcer les capacités des forces de sécurité du commissariat de Mbao, afin qu’elles puissent assurer une prise en charge des différents besoins de tous les citoyens, suivant leur situation.

Ceci implique la reconnaissance de traitements différents, là où il s’avère nécessaire, et la capacité de garantir aux victimes un accès adéquat et prioritaire à la justice.

Cet atelier est aussi l’occasion de définir un modèle opérationnel pour une unité de base de la Police nationale, qui pourrait se reproduire dans les autres commissariats du Sénégal.

La cérémonie s’est déroulée en présence des représentants du Ministère de l’Intérieur, des représentants du Haut Commandant de la Gendarmerie nationale, de la Direction Générale de la Police Nationale et des représentants des Ministères de la Justice, de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants, des partenaires techniques et financiers et des associations actives dans la promotion de l’égalité de genre.

Cet atelier entre dans le cadre du programme de coopération pour la sécurité intérieure entre le Sénégal et l’UE (SENSEC-UE), visant à prévenir et réduire les facteurs de déstabilisation pour préserver le développement de ce pays.

Doté d’un budget de 10 millions d’euros, le programme vise à renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurité intérieure, à travers le soutien autour de trois composantes principales:

1) la lutte contre le crime organisé et le terrorisme,
2) le contrôle et surveillance des frontières,
3) l’appui à la bonne gouvernance du secteur de la sécurité intérieure.

L'égalité entre les femmes et les hommes, dans leur diversité, est au cœur des engagements de l'UE depuis sa création (Traité de Lisbonne, 2007).

Cet engagement, nous dit-on, a été récemment renouvelé dans le nouveau plan d'action genre de l'UE, Gender Action Plan III2020-2025 (GAP III).

Pour l'UE, les secteurs de la justice et de la police sont des secteurs clés de la promotion de l'égalité de genre. Leurs responsabilité est celle de garantir un accès équitable à la justice, en assurant un traitement approprié et respectueux des victimes.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page