leral.net | S'informer en temps réel

Coopération sénégalo-espagnole : « L’Espagne injecte plus de 32 milliards de francs Cfa, sur la période 2015-2017 », selon Cheikh Tidiane Diop

Le Secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, Cheikh Tidiane Diop, a présidé, ce jeudi, la cérémonie d’ouverture des travaux de la première session de revue annuelle conjointe du programme de coopération entre le Sénégal et l’Espagne.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Février 2016 à 14:50 | | 0 commentaire(s)|

« La coopération espagnole place notre pays, depuis 2005, parmi les pays prioritaire dans leurs interventions, mais également pour son dynamisme qui se traduit cette année par l’ouverture d’une antenne à Ziguinchor (sud), permettant un suivi rapproché des interventions. Il s’agit notamment de la Gouvernance démocratique, du développement institutionnel, de la participation citoyenne, de la gestion des projets en zones à conflits, de la gestion transfrontalière, de l’amélioration des capacités humaines et économiques et de l’appui au tissu productif », a déclaré le Secrétaire général du ministère de l’Économie, des Finances et du Plan, lors de la présentation de la revue annuelle entre les deux pays. Il a, ainsi, rappelé quelques réalisations majeures de cette coopération bilatérale avec l’Espagne, en citant le projet de réhabilitation du Rognât Sud et du Centre de recherches et de documentation de Saint-Louis. Cheikh Tidiane Diop a, alors, évoqué le Projet d’appui au développement agricole (Padaer) et le Projet d’aménagement de la petite exploitation familiale intégrée (Papefi), ainsi que les programmes d’appui aux collectivités locales des régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda.

Plaçant le Sénégal parmi les pays prioritaires de leurs investissements, le gouvernement espagnol a accordé au Sénégal un appui budgétaire important. « Une enveloppe financière indicative de 50 Millions d’euros, soit environ 32 milliards de francs CFA, a été allouée à notre pays et consignée dans le Document Cadre d’Association Pays », a souligné, M. Diop. Aussi, un montant de « 3 millions d’euros, soit environ 2 milliards de francs Cfa, a été octroyé au Sénégal sur la période 2015-2017 ». Selon le Secrétaire général du Mefp : « L’objectif de ce financement est de contribuer à l’atteinte des résultats en matière de croissance économique inclusive, à la création d’emplois et à l’avancement des réformes nécessaires à la mise œuvre du Plan Sénégal Émergent ».

En effet, les deux pays effectuent ensemble des missions sur le terrain pour identifier les besoins des populations et évaluer l’état de leur projet. « Nous avons organisé des missions conjointes sur le terrain, en amont de cette revue, qui ont permis de constater les effets positifs des différents programmes sur les conditions de vie des populations bénéficiaires », a précisé, M. Diop. Cependant, ce cadre du ministère des finances d’avouer : « L’aspect Suivi-Evaluation a constitué jusqu’ici l’un des points faibles du cadre de suivi des opérations entre nos deux pays. Toutefois, je garde l’espoir qu’avec l’organisation de cette première session de revue annuelle conjointe de notre programme de coopération, une nouvelle page dans le calendrier institutionnel de notre cadre de programmation vient de s’ouvrir. Nul doute qu’il y aura désormais une plus grande efficacité et une meilleure visibilité dans la conduite des importantes opérations entre nos deux pays ».

Fara Mendy








Cliquez-ici pour regarder plus de videos