leral.net | S'informer en temps réel

Courses et investitures aux Locales: Mansour, Adama Faye et Aliou Sall n’ont pas la cote

A un peu moins d’un an des élections locales, les fronts commencent à s’ouvrir au sein de la majorité présidentielle.


Rédigé par leral.net le Jeudi 10 Juin 2021 à 09:43 | | 0 commentaire(s)|

Courses et investitures aux Locales: Mansour, Adama Faye et Aliou Sall n’ont pas la cote
D’ores et déjà, les beaux-frères du chef de l’Etat semblent subir le maximum de préjudices.

Si à Saint-Louis, le professeur Mary Teuw Niane défie ouvertement le maire sortant, à Grand-yoff, c’est le secrétaire élu du conseiller municipal qui semble rejeter aux calendes grecques, la candidature d’Adama Faye.

Ces deux frères de la Première dame sont, comme qui dirait, mal partis pour la bataille des Locales. A ces deux beaux-frères, s’ajoute le propre frère du président de la République, Aliou Sall, malmené par le député démissionnaire, Seydina Fall Bougazelli, qui tient à le chasser de Guédiawaye et à s’emparer de son fauteuil de maire à l’issue des locales annoncées pour le 23 janvier 2022, mais aussi, qui prévoit de soutenir Lat Diop, le patron de la Lonase, pour le contrôle de la commune de Golf-Sud.






L’Exclusif


Titre de votre page Titre de votre page