leral.net | S'informer en temps réel

Cri de détresse des Sénégalais de Barcelone


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Décembre 2020 à 09:43 | | 0 commentaire(s)|

Cri de détresse des Sénégalais de Barcelone
Cri du cœur de la diaspora sénégalaise de Catalogne (Espagne). C’est la croix et la bannière pour nos compatriotes résidant dans cette partie de l’Espagne, pour se procurer des documents administratifs et autres passeports. La diaspora sénégalaise à Barcelone, par la voix de son porte-parole Abdourahmane Diallo, demande aux autorités, notamment au chef de l’Etat et au ministre des Affaires Etrangères, Me Aïssata Tall Sall, d’ouvrir un consulat à Barcelone.

A présent, lit-on dans les colonnes du journal "L'As", ils sont obligés d’aller jusqu’à Madrid pour, par exemple, renouveler un passeport. En réalité, il s’agit d’une doléance qui date d’une quinzaine d’années. Selon M. Diallo, 70% des Sénégalais d’Espagne vivent en Catalogne. La diaspora est renforcée ces années par le flux migratoire en provenance du Sénégal. A l’en croire, la situation est devenue plus compliquée avec la Covid-19, parce qu’ils ne peuvent plus se rendre à Madrid, épicentre de la pandémie. Durant la période de confinement, de nombreux Sénégalais vivant en Catalogne, sont restés 6 à 8 mois sans passeport en vigueur et d’autres ont vu leur date de renouvellement de séjour repoussée jusqu’à 10 mois. M. Diallo renseigne que tout Sénégalais dont le passeport a expiré, ne peut pas accéder aux soins médicaux ni avoir un certificat d’hébergement.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos