leral.net | S'informer en temps réel

Crise Post Covid dans le Ferlo: Tostan appuie 53 localités les plus pauvres

La pandémie de Covid-19 a terriblement accentué le niveau de pauvreté des populations de la partie Ferlo du département de Ranérou. C’est forte de ce constat, que l’ONG Tostan a offert des kits alimentaires et d’hygiène d’une valeur de 20 millions de francs Cfa aux 53 localités les plus vulnérables de l’arrondissement de Vélingara Ferlo.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Juin 2021 à 09:10 | | 0 commentaire(s)|

Crise Post Covid dans le Ferlo: Tostan appuie 53 localités les plus pauvres
Les mesures drastiques prises par le gouvernement pour endiguer la propagation de la Covid-19 ont été fatales à la faible économie de la zone du Ferlo. La fermeture des marchés hebdomadaires “loumas” avait bouché les seules rentrées de capitaux pour les populations rurales.

La pauvreté a clairement gagné du terrain, dans cette partie déshéritée du département de Ranérou. Ceux qui étaient moyennement stables financièrement, ont basculé dans la pauvreté, à l’image de Samba Diallo, époux de 2 femmes et “tefanké” de profession qui, aujourd’hui, tire le diable par la queue.

Il était, selon ses dires, de ceux-là qui venaient en aide à ses proches avant la pandémie. “Je suis bien un homme pauvre et je n’ai pas honte de recevoir ces dons de Tostan. J’ai d’énormes difficultés pour faire vivre ma famille. Il y a des jours où je n’ai rien à leur donner. Cette maudite pandémie a fait des dégâts incommensurables.

Personne ne peut quantifier ces dégâts. Avant, je n’avais besoin de l’aide de personne pour vivre et faire vivre ma famille. Tu peux demander à tous ceux qui viennent de mon village. Au contraire, j’étais même sollicité. Je faisais tous les “loumas” et cela me rapportait sincèrement plus de 100 000 FCfa la semaine
”, a-t-il déclaré, lors de la cérémonie de distribution de dons tenue à Fourdou.

En effet, l’ONG Tostan a débloqué près de 20 millions FCfa pour acheter des kits alimentaires et hygiéniques destinés aux populations des 53 localités les plus vulnérables de l’arrondissement de Vélingara Ferlo. Ces kits composés de riz, d’huile, de savons, de gels hydro-alcooliques et de thermo flash, seront distribués aux populations par le biais des chefs de villages.

D’où les préoccupations du sous-préfet cheikh Ahmed Tidiane Camara : “Nous avons dit aux chefs de village qu’un appui, quel qu’il soit, ne doit pas être source de discorde pour les citoyens d’un même village. Il doit au contraire, les unir. Donc, les citoyens doivent faire preuve de solidarité et donner les appuis à ceux qui en ont besoin, c’est-à-dire les personnes les plus vulnérables. C’est pourquoi j’ai demandé à chaque chef de village, de mettre sur pied un comité de sélection des ménages vulnérables, pour que ces produits que Tostan vient de mettre à leur disposition soient bien partagés et que les vrais bénéficiaires ne soient pas laissés en rade”.

Initialement, ces fonds ayant servi à l’achat des dons étaient destinés au financement de la grande cérémonie de déclaration publique d’abandon de l’excision dans le Ferlo.

Mais face à la précarité manifeste des ménages, le coordonnateur de Tostan zone nord, Abou Diack, de concert avec le sous-préfet, a revu le plan pour finalement opter pour le renforcement de la résilience dans cette zone. Un changement de programme qui renseigne à suffisance sur la flexibilité des autorités de l’ONG, a fait savoir Rose Diop, lors de la cérémonie de remise de dons.

C’était la tenue de la cérémonie de déclaration qui était prévue, mais lorsque Abou Diack nous a suggéré de faire ce geste à la place de ce qui était convenu, nous avons soumis l’idée aux bailleurs et à Radio Suede, qui l’ont aussi accepté. Cela montre que Tostan est une structure bien souple. Une organisation exclusivement au service des communautés”, a-t-elle déclaré.





Enquête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page