leral.net | S'informer en temps réel

DECENTRALISATION : ‘’Rien ne sera plus comme avant’’ (Président Macky Sall)

La vie des collectivités territoriales va littéralement changer si l’on en croit le Chef de l’Etat dans son allocution tenue au cours du dialogue avec les élus locaux.


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Octobre 2019 à 19:41 | | 0 commentaire(s)|

Pour le Président Macky Sall, les élus doivent pour ce faire s’approprier toutes les politiques publiques qu’il a définies.

D’abord,
- Le PSE Jeunesse 2035, qui a pour objectif stratégique de miser sur la jeunesse de notre pays (63,08 % de moins de 25 ans), car investir sur la jeunesse, c’est investir sur l’avenir et préparer nos citoyens de demain.

Ensuite,
- Le PSE Économie sociale et solidaire destiné à libérer l’initiative de l’entreprise sociale et solidaire et construire une société collaborative capable d’exploiter les talents de nos femmes et de nos jeunes et les intégrer dans l’économie participative.

Aussi,
- Le PSE Société numérique inclusive, c’est d’anticiper et de préparer notre pays aux mutations en cours et à l’économie du futur qui sera
dominée par les technologies du multimédia, du big data, de l’internet des objets et par la crypto-monnaie et savoir identifier les filières et les métiers de demain.

Puis,
- Le PSE Vert ou la Reforestation durable du territoire national qui propose la sanctuarisation de nos ressources alimentaires menacés par le déboisement par la mise en place d’un ensemble de réformes agri-écologiques indispensables pour une transition agro-écologique douce.

Enfin,
- Le PSE Cap sur l’industrialisation qui a pour objet de faire de notre pays un centre industriel sous régional en s’appuyant sur une croissance retrouvée et en saisissant l’opportunité des nouvelles capacités de production énergétiques de notre pays (Pétrole et gaz).

Ces cinq projets visionnaires, s’accompagne de trois programmes sectoriels destinées à améliorer la qualité de vie de nos concitoyens.

- « Zéro bidonville » un vaste programme d’accès au logement et un environnement de qualité pour tous dans les villes de plus de 10.000 habitants.

- « Zéro déchet » une campagne nationale pour l’assainissement de notre cadre de vie et le recyclage de nos déchets.

- « villes créatives » destiné à favoriser le vivre ensemble et la cohésion communautaire par le retour de la culture dans la cité.

A ces initiatives et programmes sectoriels, s’ajoutent l’accès aux besoins primaires comme l’eau potable, l’électricité, et les services de santé de base.

Dans leurs interventions, non seulement, les élus ont pris l’engagement de s’approprier intégralement les 5 initiatives, les 3 programmes sectoriels et les 5 accès universels… Mais aussi, ils ont, à travers l’AMS et l’ADS, émis le vœu de construire avec un budget vraiment décentralisé des écoles, des centres de santé ainsi que d’autres ouvrages d’utilité publics qui requièrent de gros investissements.

Le Président Macky Sall leur a aussi annoncé l’institutionnalisation d’une journée de la Décentralisation le 10 octobre.

A cela s’ajoute la mise en place d’un PACASEN RURAL pour la modernisation de plus de 300 communes rurales.

Cela fait suite à l’intervention du Secrétaire Général de l’Union des Associations d’Elus Locaux (UAEL). Abdou Khadre NDIAYE a axé son discours qui est un mémorandum commun aux deux associations d’élus locaux, sous forme de plaidoyer à l’attention de Monsieur le Président de la République, sur les cinq (05) thématiques suivantes :

i. Financement du développement territorial : pour assurer une autonomisation des collectivités territoriales et une approche inclusive du développement local ;

ii. Statut de l’élu local : pour une valorisation de la fonction d’élu local au Sénégal et sa meilleure responsabilisation dans la mise en œuvre de la territorialisation des politiques publiques;

iii. Dialogue territorial : pour une synergie d’actions des acteurs territoriaux et une coproduction efficace et performante ;

iv. Fonction publique territoriale : vers une capacitation optimale pour une administration performante des collectivités territoriales ;

v. Implication des élus locaux dans la mise en œuvre du PSE 2 : pour garantir une transformation des modes de vie des communautés en tenant compte des spécificités locales.

Après la lecture de ce mémorandum, la parole a été donnée à M. Aliou SALL, Président de l’Association des Maires du Sénégal (AMS) qui est intervenu sur l’engagement des Elus Locaux dans la mise en œuvre du PSE 2. Il a insisté sur la problématique du partage des ressources entre l’Etat et les collectivités territoriales, sur le statut de l’Elu Local, et sur la responsabilisation accrue qui doit être faite aux exécutifs locaux.

A sa suite, un certain nombre de présentations été faites par des élus locaux sur :

- Le PSE jeunesse 2035 par Mme Thérèse FAYE, Maire de Diarrère

- Le PSE économie sociale et solidaire par M. Baba NDIAYE, Président du conseil départemental de Kaolack, avec un retour
d’expérience par Mme Yaye Fatou DIAGNE, Maire de NGath Naobé

- Le PSE cap sur l’industrialisation par M. Assane DIOP, Président du Conseil Départemental de Koungheul, avec un retour d’expérience par M. Serigne guèye DIOP, Maire de Sandiara

- Le PSE vert par M. Macoumba DIOUF, Maire de Latmingué

- Le PSE société numérique inclusive par M. Ibrahima BARRY,
président du conseil départemental de Vélingara

- Le PSE accès universel par M. Abdoulaye BALDE, Maire de la
Ziguinchor, avec retour d’expérience avec Aly LO, Maire de Taiba
Ndiaye

- Le programme « villes créatives » par M. Gorgui CISS, Maire de Yenne

- Le programme « zéro bidonville » par M. Issakha DIOP, Maire
de Pikine Est

- Le programme « zéro déchet » par Mme Sokham EL WARDINI,
Maire de la ville de Dakar

Sur la base de tous ces éléments et des échanges qui ont eu lieu :

1. Les Maires du Sénégal invitent le Gouvernement à prendre en compte ses préoccupations contenues dans le mémorandum, notamment sur
l’accroissement des ressources des collectivités territoriales avec les réformes proposées, et sur le statut des Elus Locaux avec toute la dignité à leur conférer,

2. Les Maires du Sénégal félicitent et remercient très vivement le Président de la République pour l’initiative de cette rencontre fructueuse et prend l’engagement avec tous ses membres, de se mobiliser et de jouer leur rôle dans la bonne exécution du PAP 2 du PSE, et la bonne conduite dans chaque collectivité territoriale des cinq axes prioritaires fixés par le chef de l’Etat et les programmes sectoriels.

3. Les Maires du Sénégal saluent cette démarche volontariste et inclusive pour mobiliser l’ensemble des acteurs du développement de la Nation autour d’un Sénégal de tous pour tous.

4. Les Maires du Sénégal, après la brillante allocution du président de la République, s’approprient des grandes orientations déclinées pour la période 2019-2023, et le confortent dans sa conviction que les territoires doivent être au cœur de la réussite des
cinq initiatives majeures, des trois programmes sectoriels, et des cinq accès universels

5. Les Maires du Sénégal s’engagent résolument à accompagner le Président de la République par des actions concrètes.

a) A fournir les assiettes foncières nécessaires pour la réalisation de l’ambition programme des 100 000 logements.

b) A s’impliquer fortement pour la promotion de la propreté dans les communes

c) A d’impliquer pour la matérialisation rapide des accès universels

d) A faciliter la mise en place des Maisons de la jeunesse et de la
citoyenneté

6. Les Maires du Sénégal souhaitent l’institutionnalisation de cette journée de dialogue qui pourrait être dénommée « journée nationale de l’Elu territorial ».

7. Les Maires du Sénégal saluent la décision prise par le Président de la République de tenir très prochainement un conseil présidentiel sur toutes les questions liées à notre politique de décentralisation et des réformes à opérer pour rendre efficace l’action publique tant au niveau central qu’au niveau des collectivités territoriales, dans un partage intelligent des missions, des rôles, des responsabilités, et des ressources ;

8. Enfin les Maires du Sénégal réaffirment solennellement leur soutien total et massif au Président de la République dans son ambition constante de mettre le Sénégal sur les rampes de l’émergence.

La résolution de l’ADS a été lue par le président Adama Diouf. Tout comme les maires, les présidents de conseil départemental se sont engagés à côté de son Excellence le » président de la République Macky SALL et de son gouvernement à s’approprier ces programmes
novateurs, à les inscrire dans leurs planifications locales et à les mettre en œuvre progressivement avec les moyens dont nous disposons.

‘’ Monsieur le Président de le République, le PSE 2 territorialisé, balise votre vision et décline les futures possibles et promoteurs. C’est pourquoi, les départements ne vont pas rater cette opportunité pour construire leur territoire par une politique de revitalisation à partir de leurs ressources propres, mais dans le cadre d’une approche partenariale *, Collectivités territoriales –secteur privé local et national –Etat, en parfaite cohérence /intelligence avec les communes du département , selon la philosophie du « être ensemble pour le faire ensemble » de F. Leloup dans son ouvrage "Développement local en Afrique", une réalité possible ,
(1999), coproduit par Moyard 1et Pecqueur Bernard.

C’est pourquoi, Monsieur le président de lanRépublique, l’ADS, avec les présidents de Conseil départemental et les conseillers départementaux, s’engagent en outre à :

- Vulgariser les projets et programmes importants de votre gouvernement et les résultats positifs obtenus durant ces 7 dernières années et montrer les opportunités offertes par ces programmes pour venir à bout des problèmes d’emploi, de pauvreté en milieu défavorisé
;
- à intégrer ces programmes villes créatives, PSE ESS, PSE Vert, PSE Cap sur l’industrialisation notamment, dans nos plans départementaux de développement et à les prioriser pendant la mise en œuvre des programmes d’investissements.

Monsieur le Président de la République, nous saluons la création du département, Collectivité territoriale ; c’est une très belle vision. C’est votre création ; votre bébé, votre « marque déposée ». Un bébé a toujours besoin de suppléments pour se renforcer.

On souhaite encore des ressources pour le département. C’est pourquoi une fiscalité qui lui est propre est aussi une attente pour leur autonomie progressive afin de pouvoir mettre en œuvre leurs projets de développement.

Nous souhaitons ; à cet égard, un accompagnement soutenu par la création d’un « PACASEN rural », un PADES : Programme d’Appui aux Départements du Sénégal, en ancrage, par exemple au PNDL, avec des compétences dédiées aux départements et élargies aux autres
communes non bénéficiaires de l’actuel PACASEN. Les départements peuvent aussi émarger au « guichet Equité territoriale », dans le cadre de la contribution économique locale adossée à la TVA (CEL/VA). C’est là aussi une autre opportunité.

Nous souhaitons enfin que les projets territoriaux de l’Etat soient articulés à nos projets locaux de développement territorial. A cet effet, nous saluons le travail fait par les programmes comme le PUDC, LE PUMA, entre autres, dans leurs missions
de corrections des disparités inter et intra régionales, même si leur mise en œuvre pourrait être améliorée dans le ciblage des zones d’intervention et des réalisations y afférant.

Excellence, nous avons noté vos orientations et vos directives. Nous nous engageons, au jour le jour de la reddition des comptes, que le bilan des départements soit reluisant. C’est pourquoi nous souhaitons que cette rencontre soit institutionnalisée et qu’elle se tienne tous les ans. Ce sera l’occasion pour nous d’échanger avec la plus haute autorité, de recueillir ses nouvelles orientations en fonction du bilan réalisé par notre politique de décentralisation

Enfin pour conclure, Monsieur le président de la République, l’ADS souhaite plein succès à vos différents projets afin de réaliser vos ambitions pour un Sénégal émergent. Ceci est à notre portée pour le défi de la territorialisation des politiques publiques’’.
 







Cliquez-ici pour regarder plus de videos