leral.net | S'informer en temps réel

DECLARATION DE SERIGNE MOUHAMADOU LAMINE SALL SUR LE REJET PAR LE SENEGAL DE L’AGENDA LGBT LORS DU VOTE DE LA RESOLUTION DE LA 75E ASSEMBLEE GENERALE DE L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE

Au nom d’Allah, Le Clément, Le Miséricordieux !
Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d’Allah soient sur nos autorités religieuses et politiques, ainsi que sur nous tous ! Qu’Allah étende la paix dans tout le Sénégal et fasse en sorte que nos cœurs battent à l’unisson !


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Juin 2022 à 02:34 | | 0 commentaire(s)|

Comme vous le savez, notre pays, le Sénégal, vient de remporter une grande victoire à Genève, à l’occasion de la 75e assemblée générale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Certes, notre parcours est jalonné de victoires, mais celle de Genève doit nous faire réfléchir, nous faire abandonner les attitudes partisanes et nous amener à faire preuve d’honnêteté.

En effet, il ya seulement quelques mois, nous avions remporté la coupe d’Afrique des Nations et dans le même sillage, nous nous étions qualifiés brillamment à la prochaine Coupe du monde de football. Tout le pays était en ébullition et le monde entier nous félicitait. Au mois d’avril dernier, le Sénégal se distinguait encore à l’étranger, en se classant deuxième au concours international de récitation du Saint Coran à Dubaï. Et récemment, c’est notre compatriote le footballeur Idrissa Gana Guèye, qui faisait notre fierté et celle de tout le monde musulman, en refusant de jouer avec le maillot floqué du drapeau des LGBT.

Cependant, quelle que soit l’importance de ces victoires et la renommée que notre pays peut en tirer, elles ont des limites quant à la miséricorde et la bénédiction dont Allah peut couvrir notre pays. Les victoires du Sénégal dans le sport renforcent notre sentiment d’appartenir à une même nation et font connaitre notre pays davantage dans le monde. Il en est de même pour le lauréat du concours du Saint Coran et pour Idrissa Gana Guèye, qui de plus, tous les deux peuvent recevoir individuellement une récompense divine. Tout cela est très important et ne doit pas être minimisé, car ce sont des facteurs qui développent la cohésion, l’unité nationale et la citoyenneté.

Mais une victoire de notre pays sur l’homosexualité, considérée par Dieu comme une abomination, inspirant horreur et répugnance à tout humain digne de ce nom, constituant le comble de l’impiété, est d’une toute autre dimension. Aujourd’hui, si le Sénégal faisait partie des pays qui ont soutenu la résolution ou qui se sont abstenus, cela aurait créé un terrain favorable au développement de l’homosexualité, avec ses répercussions négatives sur l’avenir de nos enfants et de notre pays. De ce point de vue, personne ne doit passer sous silence cette position courageuse et assumée d’opposition à l’agenda LGBT.

Le président de la République Macky Sall mérite donc nos chaleureuses félicitations et nos remerciements pour son courage, pour sa défense de nos valeurs religieuses, pour son attachement aux exigences de la paix sociale.

Pourtant, c’est pendant cette période où le Sénégal fait l’objet de critiques à l’étranger pour sa répression des actes contre nature et son rejet de toutes les recommandations, visant à dépénaliser l’homosexualité, que des acteurs politiques et religieux font campagne pour accuser le régime du Président Macky Sall de soutenir l’agenda LGBT.

Nous espérons qu’avec ce vote à l’OMS et la déclaration nette et claire du Président Macky Sall sur ce sujet, ceux-là vont reconnaître leur erreur, se faire humble et féliciter le Président. Nous espérons surtout qu’ils retourneront dans les mosquées et auprès des Khalifes généraux, pour prêcher la vérité.

( Les News )

Titre de votre page Titre de votre page