leral.net | S'informer en temps réel

Datacenter de Diamniadio: Des contrevérités décelées

« Le datacenter national du Sénégal n’est ni le plus grand d’Afrique de l’Ouest, ni certifié Tier III ». Tel est le titre de l’article publié par le site Africacheck.org ce 10 août 2021. Suffisamment révélateur du contenu, il donne le ton de la contradiction. L’ONG réfute la déclaration de Cheikh Bakhoum, Directeur de l’Agence de l’Informatique de l’Etat du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Août 2021 à 21:25 | | 0 commentaire(s)|

Datacenter de Diamniadio: Des contrevérités décelées
Celui-ci, avait alors affirmé que le pays de la Téranga « dispose du plus grand datacenter en Afrique de l’Ouest ». Ce que la Présidence du Sénégal avait détaillé dans un tweet posté le 22 juin. « Le Datacenter national de Diamniadio sera inauguré ce mardi par le Président @Macky_Sall. Ce Datacenter de type tiers 3 est une grande révolution pour la souveraineté numérique de notre pays qui disposera pour la première fois de sa propre structure de stockage de données », peut-on encore y lire.

Le Directeur de l’Agence de l’Informatique de l’Etat, Cheikh Bakhoum, a déclaré que le Sénégal « dispose du plus grand datacenter en Afrique de l’Ouest ». Il a également ajouté qu’il s’agit d’un datacenter de type Tier III. Mais Uptime Institute, le référent mondial en matière de classification des datacenters, a indiqué ne pas avoir certifié ledit datacenter pour le moment.

Et, le datacenter de la Sonatel au Sénégal, le datacenter MDX-i et le Rack Centre au Nigeria ou encore le datacenter d’Orange à Grand Bassam en Côte d’Ivoire ont, soit des superficies, soit des puissances énergétiques supérieures à celles du datacenter national du Sénégal.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page