leral.net | S'informer en temps réel

De nombreux hommages à Thierry Gilardi, dix ans après sa disparition

Décédé le 25 mars 2008, Thierry Gilardi est toujours présent dans les esprits des amateurs de football français. En témoignent les nombreux hommages publiés ce dimanche sur les réseaux sociaux, dix ans après sa disparition.


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Mars 2018 à 14:33 | | 0 commentaire(s)|

"Vas-y mon petit!", "Non Zinedine, pas ça, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait!" Qui, parmi les amateurs de football, ne se souvient pas de ces tirades devenues cultes? Son auteur: Thierry Gilardi, lors de la Coupe du Monde 2006 en Allemagne.

La première avait accompagné le jeune Franck Ribéry vers les buts d'Iker Casillas lors de la victoire 3 buts à 1 des Bleus face à l'Espagne en quarts de finale. La seconde avait été prononcée lors du fameux coup de tête de Zinedine Zidane à l'encontre de Marco Materazzi, en finale de ce même Mondial.

Dimanche, dix ans après sa disparition à l'âge de 49 ans le 25 mars 2008, le journaliste a reçu de nombreux hommages de la part d'anonymes, mais aussi de ses anciens confrères et collègues.

Thierry Gilardi avait commencé sa carrière de journaliste en 1982 à France Inter, avant d'arriver à Canal + en 1987. Il présenta pour la chaîne cryptée, l'émission Jour de foot, L'Equipe du Dimanche ou encore la Ligue des Champions. Avant de rejoindre en 2005, le groupe TF1 où il anima Téléfoot et deviendra le commentateur de l'Equipe de France.

L'hommage de Franck Ribéry

C'est d'ailleurs à la veille d'un match amical des Bleus face à l'Angleterre (le 26 mars 2008 au Stade de France) que Thierry Gilardi a succombé à une crise cardiaque. Lors de la rencontre remportée 1-0 par l'Equipe de France, le buteur Franck Ribéry avait rendu hommage au commentateur, en arborant un t-shirt où il était inscrit "Pour M. Gilardi".

Mais s'il commentait le football et son actualité, Thierry Gilardi était également un grand passionné de rugby. Il était depuis 1997, vice-président du Stade Français, dont une tribune du Stade Jean-Bouin porte le nom de Tribune Thierry-Gilardi. Tout comme le studio d'enregistrement de l'émission Téléfoot, qui porte également le nom de l'ancien commentateur des Bleus.





Rmc



Cliquez-ici pour regarder plus de videos