leral.net | S'informer en temps réel

Débauchage avorté du Grand parti à L’Apr à Wakhinane Nimzatt: Aliou Sall sort l’artillerie lourde et retient Oussou Dia dans le parti

Le président du Grand Parti (Gp) Malick Gackou devra repasser plus tard pour espérer pêcher de gros poissons dans les eaux de l’Alliance pour la République dans la commune de Wakhinane Nimzatt. Le jeu du «Retenez-moi ou je m’en vais» du membre influent et fondateur de l’Apr de la localité, Ousmane Dia dit Oussou Dia, a porté ses fruits devant le très balèze maire de la ville de Guédiawaye, Aliou Sall. Le bonhomme a décidé enfin de rester et continuer à militer pour le chef de l’Etat.


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Février 2017 à 12:05 | | 0 commentaire(s)|

Le ralliement annoncé du membre influent et fondateur de l’Apr à Wakhinane Nimzatt Ousmane Dia, alias Oussou Dia, au Grand Parti (Gp) a piqué du nez. La nouvelle s’est dégonflée comme un ballon de baudruche, au grand désespoir des camarades de parti de l’ancien ministre du Commerce, Malick Gackou.

Informés de la décision de Dia de répondre aux clins d’œil du Gp, des responsables de haut rang de l’Apr sont montés en première ligne pour aller rencontrer le potentiel démissionnaire et lui tenir un langage rassurant et convaincant. Mais, face à l’intransigeance du surnommé Oussou, le coordonnateur départemental Aliou Sall débarque avec l’artillerie lourde chez lui et parvient à lui faire lâcher prise. «Le maire Aliou Sall a réussi à le convaincre de rester dans le parti. Pendant que les camarades de Malick Gackou l’attendaient pour faire sa déclaration de ralliement devant les journalistes, Oussou Dia a décidé finalement de renoncer à l’offre du Gp», nous ont soufflé nos informateurs.

D’après toujours nos interlocuteurs, Oussou Dia aurait pu être d’un apport politique inestimable pour le président Gackou dans la commune de Wakhinane Nimzatt. «Il fait partie des responsables influents et membres fondateurs de l’Apr dans la zone. Il est travailleur et fait presque l’unanimité autour de sa personne dans le quartier. L’Apr aurait perdu un très bon élément dans son dispositif. Il leur aurait fait terriblement mal et causé des dégâts énormes, avec des résultats records pendant les législatives au bénéfice du parti de Gackou. Mais, lorsque le maire Aliou Sall a appris son éventuel départ, il a pris les devants et mis les bouchées doubles, avant de couper l’herbe sous les pieds de ses adversaires politiques du Gp», ont soutenu des témoins des tractations souterraines.

Jotay.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos