leral.net | S'informer en temps réel

Délivrance de l'acte d'Etat-civil: Le maire de Louga invité à veiller au respect des directives du chef de l'Etat


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Mars 2017 à 14:48 | | 0 commentaire(s)|

Le Mouvement Vision républicaine lance un appel aux autorités municipales de Louga à veiller au respect de l'application du décret n'° 17 - 229 portant dispense des droits de délivrance des jugements rendus à l'occasion des audiences foraines, session 2017.

En effet, "une circulaire du 12 janvier 2017, du Ministre de la justice prévoyait pour l'établissement d'un acte d'état-civil, le paiement de la somme de 600 F CFA, au titre des droits de délivrance. Le Chef de l'Etat a pris la décision de rendre gratuite des actes d'état civil, afin de permettre au plus grand nombre de Sénégalais, surtout en zone rurale, d'en disposer", a signalé le coordonnateur du mouvement, Oumar Badiane.

Ce dernier qui s'exprimait ce week-end, en marge d'une séance de lutte "Mbapatt" offerte aux jeunes, dit inscrire sa démarche dans "une dynamique de sensibilisation et de responsabilisation des populations en vue de préparer les prochaines échéances: législatives de 2017 et les Présidentielles de 2019".

"Etant donné que le MVR est un organe de veille, d'alerte, de proposition et de communication, nous avons donc jugé opportun dans le cadre de notre plan d'action stratégique, d'inviter les autorités a alléger les condition d'obtention de l'acte d'Etat-civil pour permettre les jeunes qui ont l'âge de voter d'aller s'inscrire massivement sur les listes électorales afin de pouvoir s’acquitter de leur devoir de citoyen le jour des élections législatives prévues le 30 Juillet prochain. Mais aussi donner une majorité écrasante a l'APR à l'assemblée nationale et assurer un second mandat au président Macky Sall", a-t-il expliqué.










Hebergeur d'image