leral.net | S'informer en temps réel

Démission de Serigne Samath Mbacké: «Il est financé pour déstabiliser Pastef … », réagissent les pro-Sonko

La déclaration faite par Serigne Abdou Samath Mbacké suite à sa démission de Pastef, pour rejoindre le camp présidentiel, n’a pas plu aux "Patriotes" qui ont décidé de lui apporter une réplique très salée.


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Avril 2021 à 09:29 | | 0 commentaire(s)|

Démission de Serigne Samath Mbacké: «Il est financé pour déstabiliser Pastef … », réagissent les pro-Sonko
Face à la presse, les «Patriotes» de la cité religieuse sous la houlette de leur coordonnateur, Serigne Cheikh Thioro Mbacké, n’ont pas raté le chef religieux démissionnaire.

«Ce monsieur n’a pas deux personnes derrière lui. Il n’a occupé aucun poste et n’a été membre d’aucune instance de Pastef Touba. Serigne Abdou Samath Mbacké Cheikouna n’est même pas connu par les militants de Pastef Touba», a laissé entendre, devant les journalistes, le chargé de communication du parti, Babacar Sarr. Avant de révéler que leur ex-camarade a été financé pour qu’il «déstabilise» leur parti au niveau local. Ce qui ne passera pas.

Lors de cette rencontre, l’un des membres de ce parti, en l’occurrence le Professeur Babacar Sarr, a minimisé la démission du guide religieux. Car se disant convaincu que le ralliement de Serigne Abdou Samath vers l’Apr ne va jamais impacter leur formation politique. Pour la simple et bonne raison qu’il n’était qu’un «seul sympathisant et il ne détient même pas une carte de membre».

«Ce dernier n’était ni le cerveau du parti à Touba, ni un membre parce qu’il n’a jamais eu une carte. Mais il était juste un sympathisant. Nous le défions de montrer sa carte de membre», a poursuivi l’enseignant.
«On a proposé à notre coordonnateur 80 millions et un passeport diplomatique pour qu’il tourne le dos…»

Dans cette tentative de musèlement de leur formation politique sans les nommer, M. Sarr a lancé des piques à l’endroit des tenants du pouvoir. «Pastef/Touba est dirigé par des hommes de conviction, très engagés. On a proposé à notre coordonnateur Serigne Cheikh Thioro Mbacké, 80 millions FCFA, un véhicule de type 4×4 et un passeport diplomatique pour qu’il tourne le dos à Ousmane Sonko. Mais il a refusé catégoriquement. C’est peine perdue», a-t-il révélé.

Selon Serigne Cheikh Thioro Mbacké, «le pouvoir avait proposé un montant de 10 millions de Franc CFA au gestionnaire Babacar Sarr, pour acheter la page Facebook de Pastef Touba officiel ».







24 heures



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page