leral.net | S'informer en temps réel

Des milliers de candidats au Cfee et à l'’Entrée en 6e, sans extraits de naissance


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Juin 2022 à 17:28 | | 0 commentaire(s)|

L’année scolaire tire à sa fin. Les examens commencent aujourd’hui par les élèves du primaire. En effet, plus de 296 395 élèves vont se pencher aujourd’hui et demain, sur les épreuves du Certificat d’études et de l’Entrée en 6e.

Les autorités rassurent que toutes les dispositions sont prises pour un bon déroulement des examens. Le ministre de l’Éducation nationale Mamadou Talla visitera quelques centres d’examen à Dakar.

Fatick : 19 512 candidats au Cfee et à l’entrée en 6e…

L’examen du Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) et de l’Entrée en 6e démarre ce mercredi sur l’ensemble du territoire national. A Fatick, ils sont 19 512 candidats à la recherche de leur premier diplôme. Il s’agit de 5 774 candidats dans le département de Foundioungne, 2 071 dans le département de Gossas et 11 670 pour le département de Fatick.

L’Inspecteur d’Académie a exhorté ses collègues des IEF à délocaliser au besoin tous les centres qui pourraient ne peut pas être fonctionnels, si jamais des pluies sont enregistrées durant ces deux jours. Côté sécurité, toutes les dispositions sont également prises. Par ailleurs, tous les centres sont dotés de kits d’hygiène. Les ordres de mission sont tous déjà établis et déposés. Les chefs de centre et présidents de Jury, sont aussi tous convoyés à leurs lieux d’examen, si on en croit les quatre inspecteurs de la région.

…Des milliers de candidats sans extrait de naissance, mais…

Restons sur l’examen du Cfee et du concours d’Entrée en 6e, pour dire que si l’on applique rigoureusement les textes, des milliers de candidats ne seraient pas admis dans les centres d’examens, faute d’extraits de naissance. Dans le département de Foundiougne, 926 candidats ne disposent pas d’extraits de naissance, mais ils ont été autorisés à passer les examens. À Gossas, il a été permis à une dizaine de candidats non déclarés à l’état-civil, de subir les épreuves. Dans le département de Fatick, le chiffre dépasse celui de Foundiougne. C’est dire que dans la région de Fatick, il reste encore beaucoup à faire pour que les parents comprennent que déclarer leur enfant dès la naissance, est un devoir dont tout géniteur devrait s’acquitter.







Avec L'As

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page