leral.net | S'informer en temps réel

Dialogue politique: Vers une modification de la loi électorale d’ici le 23 juillet prochain

Les travaux du Dialogue politique, qui prennent fin ce samedi 3 juillet, vont induire une révision du Code électoral. La loi électorale sera modifiée d’ici le 23 juillet prochain.


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Juillet 2021 à 18:01 | | 0 commentaire(s)|

Le Dialogue politique, qui a regroupé des pôles de la majorité, de l’opposition, des non-alignés et de la Société civile, aborde son dernier tournant. Après deux années de concertations, les acteurs du jeu politique, en séminaire résidentiel d’une semaine pour finaliser les travaux, ont proposé de nouveaux points à intégrer dans un éventuel Code électoral.

Ces points ont trait, entre autres, aux recommandations issues de l’audit du fichier électoral et du processus électoral et aux différents sujets d’accord issus des concertations entre les différentes parties prenantes au jeu politique. Interpelées, toutes tirent un bilan satisfaisant et indiquent qu’il faut s’attendre à l’adoption, d’ici le 23 juillet prochain, d’une nouvelle loi électorale, en raison des importantes modifications à intégrer dans ce document référentiel.

Selon Cheikh Sarr, de la mouvance présidentielle, cette perspective s’inscrit en droite ligne du protocole additionnel de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), qui stipule qu’il ne peut y avoir de modifications du dispositif électoral six mois avant les élections, à moins qu’il y ait un consensus.

Pour M. Sarr, l’un des participants, comme pour les autres acteurs, l’Assemblée nationale dont la session ordinaire a pris fin le 30 juin 2021, doit passer par une procédure d’urgence ou par une session extraordinaire pour voter cette nouvelle loi. Une mise à jour du Code électoral est en vue, dans la mesure où les recommandations retenues seront traduites en dispositions juridiques pour les élections à venir, notamment les locales et la présidentielle.

Un avant-projet de Code sera soumis, à la fin du séminaire, au Gouvernement, qui va le déposer à l’Assemblée nationale. La révision exceptionnelle des listes électorales, prévue après le vote de la loi électorale, pourra être programmée entre fin juillet et début août, a avancé Cheikh Sarr.

Par ailleurs, un Comité de suivi, mis en place dans le cadre du Dialogue, veillera à l’application des recommandations faites par les différents pôles. Le Chef de l’État, Macky Sall, avait pris l’engagement d’appliquer les consensus éventuellement retenus lors des concertations issues du Dialogue national.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page