Leral.net | S'informer en temps réel

Différend avec la BOA : ce qui s’est réellement passé entre Ndiao Fall et la banque

Rédigé par leral.net le Dimanche 1 Décembre 2019 à 19:51 | | 0 commentaire(s)|

Dans un article publié par le net, le gérant du du Le Monde à Dakar ( Ndlr : Rien à avoir avec le journal lemonde.fr ) , Ndiao Fall, y expose ses complaintes à propos des tracasseries qu’il rencontre avec la BOA, pour le recouvrement des chèques du trésor public et de difficultés liées à l’accès au compte client, entre autres. Autant de griefs selon lui, qui motivent sa plainte qu’il brandit contre l’institution financière. Sauf que tout n’a pas été dit par Ndiao Fall dans son récit.


« Cela fait une semaine que j’essaie d’entrer en contact avec les administrateurs de l’institution bancaire, mais à chaque fois, ils me servent la même note : on a des problèmes de réseau, or des défaillances techniques ne peuvent pas durer aussi longtemps ». C’est ce qu’a confié Ndiao Fall sur le net, ajoutant que plusieurs clients sont dans la même situation que lui. Une version qui travestit les faits, selon des investigations menées par Leral.net.
En effet, ce qui s’est réellement passé, c’est que l’administrateur du site LMD s’est rendu à la dite banque BOA , un samedi, muni d’un chèque du trésor d'1 million , qu’il voulait endosser sur son compte. Sauf que le samedi n’étant pas un jour ouvrable pour validation de chèque, une telle opération n’était pas possible.
Ndiao Fall a alors tenté de mettre la pression sur les employés de la banque pour se faire servir illico presto. Un comportement dont est coutumier le sieur Fall dont Leral.net est en possession de plusieurs SMS qu’il a envoyés à des autorités pour leur dire qu’il détient des dossiers sur eux, en leur demandant de réagir au plus vite avant qu’il ne balance… la bombe. C'est l même site qui avait annoncé une nouvelle évacuation de Maahamad Dionne...

Leral qui a d’ailleurs pu vérifier l’inexactitude de plusieurs informations livrées par le site en question notamment, des maladies imaginaires attribuées à certaines autorités.

Des pratiques aux antipodes, régulièrement reprochées au site administré par le sieur Fall, qui tendent à utiliser des medias comme des armes de destruction massive et des moyens de pression pour assouvir des intérêts crypto-personnels.

Dans tous les cas, dans ce différend entre la banque en question et l’administrateur du site, LMD, nous sommes en mesure d’affirmer que toute la vérité n’a pas été dite. On a la copie du chèque d'un million qu'il voulait endosser par foce sur son compte un samedi.

 



Titre de votre page