leral.net | S'informer en temps réel

Distribution, alimentation en eau à Dakar, cherté des factures : Le Directeur régional de Dakar ville de la Sen'eau, s'explique et rassure

Depuis quelques mois, les consommateurs ne cessent de se lamenter contre la cherté des factures d'eau. Pour certains, elles sont passées du simple au double. Ce qui est incompréhensible à leurs yeux, d'autant plus que l'alimentation en eau n'est pas des meilleures dans beaucoup de quartiers. Mais le directeur régional de Dakar ville de la Sen'eau donne des explications sur cette situation.


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Octobre 2021 à 10:31 | | 0 commentaire(s)|

Distribution, alimentation en eau à Dakar, cherté des factures : Le Directeur régional de Dakar ville de la Sen'eau, s'explique et rassure
Selon Pape Abdou Mbaye, la pression de l'eau est la cause de cette situation. « (...) Par le passé, nous avons vécu des périodes difficiles, où les populations pouvaient rester parfois des jours sans eau. Mais depuis avril 2021, avec la mise en oeuvre de l'usine de Keur Momar Sarr 3, nous avons remarqué une nette amélioration de l'alimentation en eau des populations. Ce qui fait qu'aujourd'hui à Dakar, il n'y a pas un quartier qui peut rester 24 heures sans eau ».

« La tendance est inversée. Nous avons des populations qui ont non seulement de l'eau continuellement, mais qui ont une pression qui commence à causer des réclamations sur la facturation », explique M. Mbaye.

Cependant, le directeur régional de Dakar ville de la Sen'eau reconnaît que tout n'est pas parfait. "Si le problème de la disponibilité de l'eau a été réglée, mais il y a des quartiers où nous devons faire des efforts dans la distribution. Nous nous évertuons à atteindre l'excellence dont nous nous nous sommes fixés», rassure Pape Abdou Mbaye.


Il était à Pikine pour prendre part à la randonnée pédestre organisée par le réseau de la qualité environnement et sportif de la Sen'eau Banlieue. Cette randonnée rentre dans le cadre des activités d'Octobre rose.

«Nous voulons sensibiliser les populations sur la nécessité de faire du sport et inviter également les femmes à privilégier le diagnostic précoce du cancer qui cause beaucoup de dégâts au Sénégal», explique Adama Sèye Ndiaye, directrice régionale Sen'eau Banlieue.







Tribune


Titre de votre page Titre de votre page