leral.net | S'informer en temps réel

Division de Bby à Pikine-nord


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Avril 2021 à 10:45 | | 0 commentaire(s)|

Division de Bby à Pikine-nord
Les responsables de Benno Bokk Yakaar (Bby) de Pikine-Nord sont à couteaux tirés. A l’origine de leur division, les relations désormais fraternelles entre leur coordonnateur départemental Abdoulaye Thimbo, maire de la Ville de Pikine et l’édile libéral de Pikine-Nord, Amadou Diarra. Depuis l’invite d’Abdoulaye Thimbo à Amadou Diarra à rejoindre l’Alliance pour la République (Apr), des responsables de la mouvance présidentielle sortent de leur réserve pour s’en prendre à leur coordonnateur.

Ils reprochent à l’édile de Pikine de faire dans la provocation, en encensant leur adversaire politique, vomi par ses administrés. Selon l’un des frustrés de Bby, Birahim Fall, par ailleurs coordonnateur local du Front Républicain (Fr), Abdoulaye Thimbo a fait un deal avec Amadou Diarra. Pour eux, l’appel de Thimbo est un acte dangereux et va fragiliser la coalition Bby de Pikine-Nord.

La réponse des souteneurs du maire de la Ville de Pikine, Abdoulaye Thimbo, n’a pas tardé. La députée Salémata Koréra, coordonnatrice locale de l’Apr de Pikine-Nord, condamne les attaques discourtoises de certains responsables contre le maire Thimbo. A l’en croire, l’heure est à l’unité pour soutenir le Président Macky Sall. La parlementaire appelle les élus locaux à l’unité et à suivre les directives du chef de l’Etat. Elle félicite le maire Abdoulaye Thimbo et l’encourage dans sa dynamique de massification de la mouvance présidentielle.

Saccage de boutiques à Pikine-Est

Après les violentes manifestations nées de l’affaire Adji Sarr Ousmane Sonko et leurs conséquences dramatiques, l’heure est au bilan.

A Pikine-Est, l’économie locale a été durement touchée par les scènes de pillage. Des boutiques de téléphones, des restaurants, des magasins comme Auchan ont subi un lourd tribut. Conséquence : plus d’une cinquantaine de travailleurs se sont retrouvés au chômage technique. Une situation dont s’émeut le maire de la Commune de Pikine-Est, Issakha Diop, qui promet la relance de l’économie locale. Une réunion du Conseil municipal extraordinaire est prévue, pour voir comment appuyer ces entreprises durement touchées lors des émeutes.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos