leral.net | S'informer en temps réel

Djiddah Thiaroye Kao: Mamadou Guèye de Bby promet une commune inclusive et participative

Dans la commune de Djiddah Thiaroye Kao, la tête de liste de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), Mamadou Guèye, a présenté son programme intitulé «Liggey nguir yen, ak yen».


Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Janvier 2022 à 10:17 | | 0 commentaire(s)|

Djiddah Thiaroye Kao: Mamadou Guèye de Bby promet une commune inclusive et participative
Avec plus de 150.000 habitants, la commune de Djiddah Thiaroye Kao doit être renforcée sur le plan des équipements de base et des infrastructures structurantes, afin d’avoir une nouvelle dimension urbaine sur les marges de la métropole dakaroise, a fait savoir le candidat de Bby à Djiddah Thiaroye Kao.

Pour Mamadou guèye, Djiddah Thiaroye Kao «doit tirer la meilleure partie des programmes de l’Etat comme Promovilles, le Pacasen et le projet des 100.000 logements ». Lors de la présentation de son programme hier, le président de la Convention citoyenne Nénéne, a aussi promis une gouvernance inclusive. « Nous allons créer un Conseil consultatif de développement (Ccd), qui regroupera les organisations communautaires de base (ocb), les associations sportives et culturelles (asc), les organisations de femmes, les organisations de jeunes, ainsi que les délégués de quartiers, les membres de la diaspora et les autres identités remarquables de la commune.

Nous allons aussi mettre en œuvre une plateforme numérique d’échanges et de partages sur les questions liées au cadre de vie et au développement de la commune. Cette plateforme sera adossée au site web de la commune. De plus, il sera mis en place des outils pour recueillir les avis, suggestions et critiques sur la gestion de la commune
», a annoncé Mamadou Guèye.

Djiddah Thiaroye Kao demeure encore sous la menace des inondations et des eaux usées. Cependant, la tête de liste de Bby promet des aires de jeu aux jeunes aux alentours des bassins qui constituent un danger. « Il s’agit pour nous, de réhabiliter les bassins de rétention tout en les sécurisant, afin qu’ils ne soient plus un danger, ni pour les enfants ni pour les animaux.

Nous allons trouver les financements pour en faire des espaces de loisirs, nous allons aussi renforcer le plaidoyer auprès de l’Onas, pour le redimensionnement du réseau d’assainissement qui polarise Pikine et Guédiawaye et accompagner sa mise aux normes en luttant contre les multiples agressions constatées. Nous allons assurer, auprès de l’Etat, le plaidoyer pour la couverture progressive des quartiers qui ne disposent pas de réseau d’assainissement; travailler à l’assèchement des bassins et à leur réutilisation comme espaces de vie
», détaille M. Guèye.


Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page