Leral.net - S'informer en temps réel

[Documentaire] Vieux Khar Diouf, un contemporain de Serigne Touba a rendu l’âme à l’âge de 118 ans

Rédigé par leral.net le Mardi 3 Juin 2014 à 07:00 commentaire(s)|







Dans ce reportage, il avait plongé les téléspectateurs dans le décor habituel du séjour de Khâdim Rassoûl dans sa demeure « Keur Gou Mak - Grande Maison » de la ville de Diourbel, là où il a résidé 15 ans, entre 1912 et 1927, année de son retour vers Dieu (19 juillet).

Gorgui Khar Diouf rappelait qu’il n’avait jamais vu un homme aussi extraordinaire que Cheikh Ahmadou Bamba, une personne qu’il prenait comme un être hors du commun.

Parmi les comportements qu’il a décelés, il disait entre autres que le Cheikh, dans sa maison à Diourbel, recevait des milliers de personnes qui venaient de toutes les contrées se recouvrir de sa Baraka.

Il disait que le Saint Homme s’habillait tout le temps en blanc, se voilait la figure la plupart du temps (comme il apparaît dans sa mythique et unique photo officielle), ne prenait jamais l’argent qui lui était offert de ses propres mains (préférant toucher le Coran de Dieu), écrivait des prières et des enseignements destinés à ses disciples, donnait des cours magistraux (oralement) devant ses disciples qui étaient séparés de lui par des clôtures…

Des scènes que l’autre disciple et contemporain de Cheikh Ahmadou Bamba, Cheikh Mouhammadou Lamine Diop dagana, avait bien décrites dans son livre « Irwâ-u Nadîm-l’Abreuvoir du Commensal ».

La communauté mouride vient de perdre par là, une figure dont on se devait de tout faire pour mieux recueillir ses connaissances, si peu qu’elles soient, sur la vie du Khâdim Rassoûl.

Que son âme repose en paix, amine.



Vidéo:Source www.leral.net

Titre de votre page