leral.net | S'informer en temps réel

Doudou Wade sur l’affaire Sonko-Adji Sarr: «14 personnes tuées parce que quelqu’un a tapé les fesses d’une femme »

Le Mouvement du 23 juin n’a plus raison d’être puisque tout ce qui a été reproché au président Abdoulaye Wade, est en train d’être fait par le régime de l’actuel Président Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Juin 2021 à 09:18 | | 0 commentaire(s)|

Doudou Wade sur l’affaire Sonko-Adji Sarr: «14 personnes tuées parce que quelqu’un a tapé les fesses d’une femme »
C’est ce qu’affirme l’ancien président du groupe parlementaire des Libéraux, propos rapportés par Walfgroupe. En outre, selon Doudou Wade, le bilan qui a été fait de cette journée ne correspond pas à la réalité. Revenant sur la genèse des manifestations de 2011, il trouve que celles du mois de mars dernier ont été beaucoup plus meurtrières.

« Personne n’a le courage de faire une manifestation devant le Palais. Vous savez pourquoi, parce que l’actuel pensionnaire n’est pas comme Abdoulaye Wade, il n’est pas aussi Républicain que lui. On a permis au peuple de manifester. Vous aviez une majorité à l’Assemblée qui a rectifié le gouvernement et en plus, l’a exhorté à retirer le projet de loi (Ticket présidentiel et le quart bloquant). Donc, il faut accepter qu’il n’y ait pas eu de morts le 23 juin. Par contre, dernièrement, en un jour, on a tué 14 personnes parce que quelqu’un a tapé les fesses d’une femme », fulmine-t-il sur le plateau de WALFTv.

Ainsi, pour l’ancien député Doudou Wade, qui n’est pas loin de penser comme Me Wade, l’affaire Ousmane Sonko / Adji Sarr est purement de mœurs.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page