leral.net | S'informer en temps réel

Droit de réponse: Balla Diop adoube Seydou Guèye et flingue Moustapha Diakhaté et la COJER de Rufisque


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Février 2017 à 17:01 | | 0 commentaire(s)|

« Suite à notre communiqué du 1er Février 2017 pour un rajeunissement de la classe politique, le parti par le biais de son porte-parole Seydou GUEYE a sorti un communiqué pour mettre fin à ce débat dans le parti en général et la COJER en particulier. Nous prenons acte et saluons le contenu responsable du communiqué.

Contrairement à ce disent certains réfractaires du débat d’idées, aucun responsable de l’APR n’est derrière nous et loin de nous la volonté de saper le moral des troupes de BBY.

Cependant, nous tenons à apporter quelques clarifications suite à des sorties ponctuées de supercherie et de fourberie de responsables arguant que je suis un inconnu du parti.

Le premier élément qui balaie d’un revers de mains ces affabulations, c’est le communiqué du parti qui parlant de moi avance : « Qu’il condamne les propos désobligeants d’un militant…… ».

A Moustapha DIAKHATE Président du groupe BBY qui dans sa page Facebook m'a traité de « militant indiscipliné qui se réclame de la COJER de RUFISQUE », je lui rappelle que comme l’attestent les documents ci-joints, j’ai adhéré à l’APR depuis février 2009 avec un militantisme actif dans la COJER. Abdou MBOW et Biram FAYE à l’époque étant respectivement Coordonnateur National et Coordonnateur National Adjoint de la COJER ne diront jamais qu’ils ne me connaissent pas.

Actuellement, je suis toujours dans la COJER sous la direction de Thérèse FAYE qui ne dira jamais qu’elle ne me connaît pas. Pape Gorgui NDONG, actuel Ministre de la restructuration des banlieues, Commissaire politique de Rufisque-Est ma commune, qui a supervisé mon montage de comité et signé mon carnet en 2011, ne dira jamais qu’il me connait.

Le Président Macky SALL lui-même, qui nous recevait régulièrement du temps de l’opposition, ne dira jamais qu’il ne me connaît pas. C’est en 2013 que j’ai adhéré à la CCR et le Ministre Thierno Alassane SALL et le Ministre Abdoulaye Diouf SARR respectivement Coordonnateur National et Secrétaire Administratif National de la CCR, ne diront jamais qu’ils ne me connaissent pas. Depuis lor,s je suis resté dignement dans le parti en travaillant nuit et jour à sa massification à la base malgré toutes les difficultés.
Contrairement à Moustapha DIAKHATE,  je n’ai jamais eu à quitter le parti à quelques encablures de la Présidentielle de 2012 en disant que c’est un fans club (voir dans les archives du journal l’AS). C’est à la dernière minute qu’on l’a convaincu à revenir.
Les annales de l’histoire politique du SENEGAL retiendront que c’est avec Moustapha DIAKHATE qu’on a vu en 2014 lors des élections locales, un Président de groupe parlementaire qui ne figurait sur aucune liste alors qu’il a été élu dans la plus haute chambre des élus du SENEGAL à savoir l’Assemblée Nationale. Cela montre qu’il n’a aucune base. Au lieu de rester dans les médias à vouer aux gémonies les journalistes, les étudiants, les magistrats etc., il ferait mieux d’aller se trouver une base politique pour le Président Macky SALL et l’APR qui lui ont tout donné. A Dakar-Plateau où il habite, même Farba SENGHOR lui y est plus représentatif.
 
Si l’opposition taxe la 12législature de législature la plus nulle de tous les temps, c’est à cause de députés comme Moustapha DIAKHATE. Heureusement qu’il a si bien compris ses limites qu’il se propose d’aller essuyer les carreaux du Palais de la République à la fin de son mandat.
 
En ce qui concerne ces prétendus jeunes de RUFISQUE, instrumentalisés par un pseudo responsable qui s’est autoproclamé Coordonnateur de l’APR à Rufisque-Nord et qui disent qu’ils ne me connaissent pas dans les rangs de l’APR, je les comprends parce que quand on est militant de la 2012ou transhumant,  c’est normal qu’on puisse déclarer ne pas connaître les pionniers qui ont fait la traversée du désert avec le Président Macky SALL de Décembre 2008 à Mars 2012. Aucun d’entre eux ne peut fournir les mêmes documents joints à ce présent communiqué et qui attestent irréfutablement mon appartenance et mon ancrage à l’ APR. Il faut être de mauvaise foi pour être pionnier de l’APR dans le département de RUFISQUE et dire ne pas connaître Balla DIOP de la COJER ou de la CCR.

Nous continuerons à travailler activement pour une inscription massive de nos militants et sympathisants sur les listes électorales d’ici les législatives prochaines, à nous réunir pour faire des bilans d’étape de ces inscriptions et à exprimer nos opinions au nom de la COJER du département de RUFISQUE et personne ne pourra nous y empêcher, si ce n’est une décision du parti.
 
Nous renouvelons notre soutien indéfectible au Président Macky SALL pour une majorité écrasante à la 13e législature et sa réélection en 2019. »
 
Balla DIOP,
COORDONNATEUR DE LA CONVERGENCE DES JEUNESSES
REPUBLICAINES DUDEPARTEMENT DE RUFISQUE
 

Droit de réponse: Balla Diop adoube Seydou Guèye et flingue Moustapha Diakhaté et la COJER de Rufisque

Droit de réponse: Balla Diop adoube Seydou Guèye et flingue Moustapha Diakhaté et la COJER de Rufisque

Droit de réponse: Balla Diop adoube Seydou Guèye et flingue Moustapha Diakhaté et la COJER de Rufisque


La COJER/RUFISQUE condamne les récentes sorties au vitriol contre Moustapha Niasse

 
Rédigé par le Samedi 4 Février 2017 à 08:08 | | 0  commentaire(s)|
 
La COJER/RUFISQUE dégage toutes ses responsabilités par rapport aux agissements d’un certain Balla Diop qui utiliserait prétendument et frauduleusement le nom de la COJER/RUFISQUE pour s’attaquer à Moustapha Niasse, un allié de Benno Bok Yakaar.
La COJER/RUFISQUE dégage toutes ses responsabilités par rapport aux agissements d’un certain Balla Diop qui utiliserait prétendument et frauduleusement le nom de la COJER/RUFISQUE pour s’attaquer à Moustapha Niasse, un allié de Benno Bok Yakaar.
 
  
La COJER/RUFISQUE condamne avec fermeté les récentes sorties au vitriol d’un nommé Balla Diop contre le Président de l‘Assemblée nationale, Moustapha Niasse « qui demeure un allié loyal et fidèle du Président Macky Sall ». Pour la Cojer de Rufisque, "s’attaquer au Président Moustapha Niasse, c’est s’attaquer à la décision du Président Macky Sall." 
  
« C’est avec beaucoup d’indignation que nous avons noté dans la presse des attaques contre le Président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, faites par un certain Balla Diop, soi-disant, au nom de la COJER/RUFISQUE. 

La COJER/RUFISQUE dégage toutes ses responsabilités par rapport aux agissements de cet individu inconnu dans nos rangs. En militants disciplinés et responsables, les jeunes de la COJER/RUFISQUE restent fidèles à la ligne directrice du Président de la République qui préfère gouverner avec la coalition BENNO BOKK YAKAAR. Ce qui cadre avec sa fidélité au principe « gagner ensemble, gouverner ensemble », a déclaré, via, un communiqué signé par « Abdoul Aziz Konaté, coordonnateur de la COJER/RUFISQUE, chargé de missions à la Présidence de la République du Sénégal ». 
  
C’est pourquoi, la COJER/RUFISQUE condamne avec fermeté ces récentes sorties contre le Président Moustapha Niass. « Pour nous, s’attaquer au Président Moustapha Niasse, c’est s’attaquer à la décision du Président Macky Sall. C’est dans cette optique que la COJER/RUFISQUE s’indigne du fait qu’un jeune lâche qui est inconnu au fichier du personnel politique rufisquois, se permet d’utiliser prétendument et frauduleusement le nom de notre structure(COJER/RUFISQUE) pour s’attaquer à une éminente personnalité de notre système, un allié sûr, honnête et fidèle du Président de la République », a ajouté le communiqué. 
  
Qui a conclu en déclarant que la « COJER/RUFISQUE rappelle à tous les militants, responsables et militantes que l’urgence du moment commande la mobilisation de tous pour une inscription massive des citoyens sur les listes électorales. C’est une impérieuse nécessité pour avoir une majorité écrasante et confortable à l’assemblée nationale en 2017 et réélire le Président de la République dès le premier tour en 2019. Sur ce terrain (des inscriptions), nous y sommes et y attendons tout le monde. » 
  
Pour rappel, dernièrement, un nommé Balla Diop de la COJER de Rufisque avait fait une sortie dans la presse en flinguant Moustapha Niasse. «A 78 ans, il doit laisser sa place à un jeune ou un cadre de l’AFP. Très jeune le président Senghor l’a promu et s’est retiré de la vie politique en 1981, à l’âge de 75 ans. Aujourd’hui, Moustapha Niasse est dirigé par le Président Sall qui peut être son fils. S’il ne se retire pas à temps, il risque un jour d’être sous l’autorité de quelqu’un qui  peut être son petit-fils. Nous, ses petit-fils, lui demandons de sortir par la grande porte ». 
  
Massène DIOP



Cliquez-ici pour regarder plus de videos