leral.net | S'informer en temps réel

El Hadj Issa Sall du PUR est catégorique: "Il n'existe pas encore de fichier électoral"

Le fichier électoral partagé par les services du ministère de l'Intérieur ne peut en aucun cas être le bon, si l'on en croit au responsable du Parti de l'Unité et du Rassemblement (PUR). El Hadj Issa Sall, qui est un expert dans le domaine, a confié à PressAfrik, en marge de l'atelier du Guide pratique pour la constitution et le dépôt des dossiers de candidature à l'élection présidentielle du 24 février 2019, les éléments qui font que pour le moment, il serait aberrant de publier un fichier électoral définitivement crédible.


Rédigé par leral.net le Samedi 24 Novembre 2018 à 09:25 | | 0 commentaire(s)|

El Hadj Issa Sall du PUR est catégorique: "Il n'existe pas encore de fichier électoral"
"Pour le moment, il n'y a pas de fichier. Vous savez, dans un fichier, vous devez avoir le nom, le prénom, le numéro d'électeur, le bureau de vote et le lieu de vote. Seulement, le lieu de vote et bureau de vote sont obtenus à partir de la carte électorale et ça ils (Aly Ngouille Ndiaye et ses services) ne l'ont pas encore. Ce qu'ils ont publié, c'est tout sauf un fichier. Parce qu'un fichier, c'est quelque chose de constant, d'arrêté, qui une fois publié, doit renseigner les Sénégalais sur le nombre exact d'électeurs qui ne doit plus varier jusqu'à l'élection", a expliqué le leader du PUR ce vendredi 23 novembre 2018. 

Le candidat à la candidature pour la Présidentielle de 2019 d'ajouter : "D'ailleurs, il y a eu une évolution dans les informations qu'ils ont prises pour calculer le parrainage. Il y a une différence de 1200 voix, entre ce qu'ils avaient utilisé pour calculer le parrainage et ce pseudo-fichier. Donc ça va continuer à évoluer. Peut-être que d'ici une à deux semaines, il y aura encore un autre fichier. C'est pourquoi je dis qu'il n'y a pas encore de fichier arrêté et connu de tous et opposable à tout le monde". 

Pour rappel, le ministre de l'Intérieur a décidé depuis jeudi 22 novembre de laisser les dirigeants de l'opposition consulter ce qu'il appelle le fichier électoral. Le Parti démocratique sénégalais a boycotté cette rencontre qui se tenait hier dans une salle aménagée pour que le mandataires des candidats puissent consulter ledit fichier.





Pressafrik



Cliquez-ici pour regarder plus de videos