leral.net | S'informer en temps réel

Elections législatives de 2017, qui pour affronter Khalifa Sall à "Benno Bokk Yaakar"?

La mouvance présidentielle se structure et prépare activement les élections législatives de juillet prochain. Aussi, le Président de la République et ses alliés de Benno tiennent à battre le maire de Dakar,Khalifa Sall, pour ainsi freiner son élan et ses ambitions présidentielles.


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Février 2017 à 12:28 | | 0 commentaire(s)|

Le maire de Dakar Khalifa Sall
Le maire de Dakar Khalifa Sall
Ils ne sont pas nombreux les responsables de la mouvance présidentielle, capables de déraciner Khalifa Sall à Dakar. Alors que le Président Macky Sall tient absolument à arracher la capitale des mains du rival d'Ousmane Tanor Dieng au PS.

Vainqueur des élections locales de 2009 face au tout-puissant Karim Wade et celles de 2014 devant le Premier Ministre Aminata Touré, ayant raflé les trois sièges de Dakar lors de l'élection du HCCT, le maire de Dakar est devenu une machine à gagner les élections.

Alors, qui au sein de la majorité présidentielle pour déraciner ce baobab? Dans les pôles de l'opposition, aucun leader politique, ne semble pouvoir l'ébranler. Et au niveau de la coalition Benno bokk Yaakaar, là également, les rivaux ne sont pas légion.

Moustapha Diakhaté avait conduit la liste de Benno Bokk Yaakaar à Dakar. Même s'il reste très actif sur les réseaux sociaux, l'actuel président du groupe parlementaire de la majorité, ne dévoile pas ses intentions.

Ce qui n'est le cas de Abdoulaye Diouf Sarr qui s'est auto-proclamé patron de l'Alliance pour la république à Dakar. Il est l'un des rares leaders de la mouvance présidentielle à avoir gagné sa commune de Yoff lors des dernières élections locales. Fort de cette performance, le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l'Aménagement du territoire, veut se positionner comme le rempart face à la machine à gagner du maire de Dakar. Maire de Dakar-Plateau, le socialiste Alioune Ndoye, un proche d'Ousmane Tanor Dieng, pourrait également faire l'affaire avec le soutien de la toute- puissante coalition.

Longtemps annoncée comme probable tête de liste, l'ancien Premier Ministre Aminata Touré, semble avoir délaissé la capitale. Des sources proches de son entourage, rapportent d'ailleurs que le président de la République et patron de l'APR, l'a convaincue d'aller militer dans sa région d'origine de Kaolack.
source: walfquotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos