leral.net | S'informer en temps réel

Elections locales à Rufisque: Souleymane Ndoye, le candidat de 23 partis et entités de Bby pour diriger la ville

Le député Souleymane Ndoye a été investi hier lundi, à Rufisque, en son absence, par 23 partis et mouvements membres de la coalition élargie Bby de Rufisque Ouest, pour diriger la ville de Rufisque. Une candidature qui fait suite aux nombreuses interpellations faites à ce sujet par son désormais adversaire, Ismaïla Madior Fall.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Septembre 2021 à 14:21 | | 0 commentaire(s)|

Elections locales à Rufisque: Souleymane Ndoye, le candidat de 23 partis et entités de Bby pour diriger la ville
La candidature du président du Conseil départemental, Souleymane Ndoye, pour diriger la ville, était attendue à Rufisque. C’est désormais officiel. Les supputations alimentées par son désormais adversaire à la ville sur sa candidature, sont balayées d’un revers de main. La coalition de la mouvance présidentielle élargie aux mouvements et forces vives de Rufisque, a rendu publique une résolution hier, lors d’une réunion politique qui a eu pour cadre son nouveau siège sis aux Hlm.

Ces 23 partis et entités promettent de porter le président Souleymane Ndoye à la tête de la ville, pour qu’il puisse succéder au maire libéral Daouda Niang. Selon le porte-parole du jour des 23, Ass Mamoune Sèye de l’Alliance pour la République et la Citoyenneté (ARC), la candidature du président du Conseil départemental répond à un besoin de refonder la commune de Rufisque Ouest et la ville de Rufisque. Un engagement autour d’un idéal commun qui va ouvrir des perspectives dans l’ancienne cité coloniale.

« Notre coalition s’érige en socle de l’espoir pour l’émergence de notre ville, que nous voulons symbole de cohésion, de promotion sociale de solidarité, d’intégration, d’équité, d’éducation de qualité et de santé pour tous et partout », a dit Ass Sèye en lisant la résolution.

« Nous nous voulons une équipe conquérante, soudée et engagée pour la construction d’une collectivité de développement et d’épanouissement pour chaque citoyen. Unis et motivés, nous devons inverser les tendances négatives afin de bâtir une nouvelle conscience citoyenne », a encore déclaré le membre du pôle communication de la coalition qui ambitionne de bâtir une nouvelle collectivité.

Par cet engagement les 23 partis alliés, mouvements et forces vives de ladite coalition s’engagent à privilégier « l’intérêt général, l’unité et la cohésion sociale ». Ils se disent déterminés à privilégier l’ouverture et la discipline, tout en ayant chevillées au corps, les valeurs qui font de la ville de Mame Coumba Lamb, une cité d’histoire et de culture.

Dans cette optique, Dane Lô, membre du pôle communication, dit avoir mis l’accent sur des orientations nouvelles, après un diagnostic sincère et une profonde introspection sur la situation de la ville. Ainsi, il est question pour eux, une fois élus, de militer pour un changement « qualitatif et performant dans le management de notre collectivité ».

A noter que cette coalition compte en son sein des responsables politiques de la vieille garde dont Mamadou Cora Fall, Mamadou Diop Thioune des Verts, du Nouveau Parti de Mahmoud Saleh, de Daouda Correa, adjoint à la ville, de Madické 2019, du Ppc de Mbaye Jacques Diop. Il y a aussi la présence remarquée d’Abdourahmane Mbaye « Tarou Sénégal ». Sans compter de tonitruants jeunes comme Lindor Fall de « Macky Bilan Plus », Baye Laye Diène et Madioba Seck du parti Rewmi.

Une assemblée générale est d’ailleurs prévue ce jeudi aux Hlm-Rufisque, pour informer largement les militants du choix porté sur le président sortant du Conseil départemental. Une rencontre qui verra certainement la présence du candidat à la ville, Souleymane Ndoye.






Le Témoin



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page