leral.net | S'informer en temps réel

Emigration clandestine : les cambistes et ambulants de Dakar-Yoff s’auto-transfèrent à Diass


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Décembre 2017 à 10:16 | | 0 commentaire(s)|

Emigration clandestine : les cambistes et ambulants de Dakar-Yoff s’auto-transfèrent à Diass

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
A peine inauguré, l’aéroport international Blaise Diagne (Aidb) commence petit à petit à être la zone d’atterrissage du marché flottant de l’aéroport Léopold Sedar Senghor (Lss) de Dakar. Allez visiter Diass, vous verrez que les cambistes, vendeurs de cartes téléphoniques, chauffeurs de taxi-clandos et guides ou arnaqueurs touristiques, qui officiaient à Léopold Sedar Senghor, s’organisent lentement mais sûrement dans les alentours du nouvel aéroport, pour y mener leur activités irrégulières.

Quant aux gargotiers et « forokh thiaya », ils mettent leurs sandwichs et autres repas dans de gros sacs avec lesquels ils déambulent sur la plateforme de Diass, à la recherche de leurs clients habituels. Un gendarme de la brigade aéroportuaire de Diass déplore cette anarchie rampante. « Nous avons reçu l’ordre de les chasser de Diass, mais ils reviennent toujours ! D’ailleurs, j’ai constaté que ce sont les mêmes ambulants de l’aéroport de Yoff, qui ont migré à Diass. De même, les plus célèbres mendiants de Yoff, ceux qui étaient les réceptacles presque naturels des sacrifices ou aumônes des voyageurs, ont été les premiers à « atterrir » à Diass car, à ma grande surprise, je les ai tous trouvés ici », se désole ce gendarme.



Le Témoin